Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

65.000 euros pour un voile de mariée en dentelle d'Alençon

mercredi 24 octobre 2018 à 17:15 Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Maine

Un voile de mariée a été vendu aux enchères 65.000 euros ce mercredi à l’hôtel Drouot à Paris. Il s'agit d'un voile en dentelle au point d'Alençon. L'heureux acquéreur de cette "pièce rare" n'est autre que le musée des beaux-arts et de la dentelle d'Alençon.

Long de 3,5 mètres, le voile date de la fin du XIXe siècle.
Long de 3,5 mètres, le voile date de la fin du XIXe siècle. - OVV Coutau-Bégarie

Alençon, France

" Un joyau qu'il ne fallait pas laisser passer..." Marie-Noëlle Charuel, la présidente de l'Association "La Dentelle au Point d'Alençon",  a pleuré lorsque le marteau du commissaire-priseur est tombé ce mercredi à l’hôtel Drouot à Paris. Mis à prix 25.000 euros, le voile de mariée en dentelle au point d'Alençon a été acquis par le musée de la ville pour la somme de 65.000 euros.

Sept mètres carrés de dentelle

Ce voile, issu d'une collection privée, est un objet rare.  Il s'agit d'un voile de 7m² de dentelle datant de la fin du 19e siècle et entièrement réalisé au point d'Alençon. Une pièce exceptionnelle qui  va devenir la pièce-maîtresse de ce musée alençonnais dédié à la dentelle. Une acquisition rendue possible par la mobilisation des collectivités ainsi que celle de généreux mécènes. Une souscription avait été lancée par la Fondation du Patrimoine pour décrocher l'adjudication. C'est chose faite et Alençon aujourd'hui crie "victoire ! ".