Culture – Loisirs

Un week-end la tête dans les étoiles en Lorraine

Par Esteban Pinel, France Bleu Sud Lorraine vendredi 5 août 2016 à 17:06

26e Nuits des étoiles les 5, 6 et 7 août, avec plus de 350 manifestations partout en France, dont plusieurs en Lorraine.
26e Nuits des étoiles les 5, 6 et 7 août, avec plus de 350 manifestations partout en France, dont plusieurs en Lorraine. © Maxppp - Florian Launette

Les 26e Nuits des étoiles se déroulent ce week-end partout en France. L'occasion d'observer le ciel et de s'initier à l'astronomie. Le planetarium d'Epinal et la Société lorraine d'astronomie proposent de nombreuses animations gratuites. En prime, le ciel devrait être bien dégagé.

Un week-end pour avoir des étoiles plein les yeux. Vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 août se tiennent les 26e Nuits des étoiles dans toute la France. L'événement, créé en 1991 par l'Association française d'astronomie, rencontre un succès croissant. Comme chaque année, le planetarium d'Epinal et la Société lorraine d'astronomie organisent des animations gratuites autour du ciel et des étoiles.

L'établissement vosgien accueille le public tous les soirs de cette fin de semaine de 20 h à minuit (entrée libre à partir de 20 h). Plusieurs animations sont proposées, avec la présence des animateurs du planetarium et, bien évidemment, le grand télescope.

2.500 personnes attendues sur la colline de Sion

Ce samedi, la Société lorraine d'astronomie va poser ses télescopes sur la colline de Sion, à une trentaine de kilomètres de Nancy. Au programme, dès 15 h : observation du soleil et plusieurs animations en attendant le grande soirée sous les étoiles, jusqu'à 1 h du matin. L'an passé, la pluie avait joué les trouble-fêtes. Cette fois, le ciel devrait être bien dégagé. Les organisateurs attendant environ 2.500 personnes.

Didier Walliang, le président de l'association, se réjouit de l'engouement populaire autour de l'astronomie.

Ça fait toujours un peu rêver. Les gens se posent beaucoup de questions et viennent à la Nuit des étoiles regarder eux-mêmes dans un télescope. On essaie d'expliquer des choses pas forcément simples, en partageant notre connaissance auprès des petits et des grands. Nous essayons de faire prendre conscience de notre place dans l'univers."

Didier Walliang : "c'est une science qui fait toujours un peu rêver"

Plus de 350 manifestations sont prévues dans tout le pays. Dont plusieurs dans la région.