Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un quasi record pour le Musée d'art moderne du Havre en 2017 avec près de 140.000 visiteurs

jeudi 11 janvier 2018 à 17:38 Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

2017, excellent cru pour le Musée d'art moderne André Malraux du Havre. Avec près de 140.000 visiteurs, l'établissement s'inscrit comme un poids lourd de la culture en Normandie et frôle son propre record de fréquentation.

L'exposition Pierre et Gilles a attiré 56675 visiteurs au Muma
L'exposition Pierre et Gilles a attiré 56675 visiteurs au Muma - Maxppp

Le Havre, France

Les 500 ans du Havre ont souri au Muma. Le Musée d'art moderne frôle les 140?000 visiteurs en 2017. 

Une année quasi record

Annette Haudiquet, la conservatrice et directrice du musée lâche le chiffre : "139.029 visiteurs sont venus en 2017. C'est l'exposition Pierre et Gilles qui a attiré le plus de monde avec 56.675 personnes suivie par Impressions Soleil levant avec 39185 entrées. Nous sommes à un cheveu de notre record absolu de 2014 avec l'exposition sur Nicolas de Staël".

L'année a été assez différente de 2014 avec deux expositions courtes au lieu d'une seule sur une longue durée.  Ce qui est important : le Muma gagne des visiteurs au long cours, ils ont été environ 45.000 l'an dernier à fréquenter le site en dehors des expositions exceptionnelles mais bien pour admirer les collections permanentes.

La recette ?  le "fait maison"

Pour Annette Haudiquet, la marge de progression du Muma est encore grande. Et si la barre des 100.000 visiteurs est désormais très régulièrement franchie, le site le doit à ses productions maison. "Nous produisons _nos propres expositions_, elles ne tournent pas partout en France. C'est un travail original qui s'appuie aussi sur des équipes de médiation. Nous développons beaucoup les supports numériques par exemple ou les actions en faveur du public jeune", explique Annette Haudiquet.

La mer en toile de fond ...

Le musée sait aussi tirer parti de sa formidable situation géographique à quelques mètres de la mer. Les flots font d'ailleurs partie de la scénographie des expositions et guident les thèmes choisis. Pour preuve, la nouvelle expo de 2018 : Né(e)s de l'écume et des rêves. L'idée est de montrer comment la mer qui pouvait susciter l'effroi au 19e siècle va devenir beaucoup plus accessible au fur et à mesure des découvertes scientifiques.