Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une aquarelle attribuée à Paul Gauguin et dessinée à Orléans vendue aux enchères ce dimanche

Un dessin attribué à Paul Gauguin et daté de 1865, alors qu'il avait 17 ans et était élève au lycée d'Orléans, sera vendu ce dimanche 16 juin au château d'Artigny, à Montbazon, en Touraine. C'est le commissaire-priseur Aymeric Rouillac qui effectue cette vente. Mise à prix : 50.000 euros.

Premier dessin à l'aquarelle signé Paul Gauguin, en 1865, à Orléans
Premier dessin à l'aquarelle signé Paul Gauguin, en 1865, à Orléans © Maxppp - Pascal Proust

Orléans, France

Il s'agirait de la première aquarelle connue de l'artiste-peintre mondialement connu Paul Gauguin : un dessin datant de 1865 représentant un Chalet suisse en bord de Loire est mis en vente aux enchères ce dimanche après-midi par la maison Rouillac au château d'Artigny, près de Tours.

Gauguin était alors lycéen à Orléans

Ce dessin, découvert en Touraine à l'automne dernier "à l'occasion d'une journée d'expertise gratuite" selon Me Rouillac, est attribué à Paul Gauguin qui avait 17 ans et était alors élève au lycée Impérial d'Orléans (devenu lycée Pothier aujourd'hui) et qui avait pour professeur Charles Pensée. Il est mis en vente à un prix de départ de 50.000 euros. "Il ne serait pas rare que ce dessin atteigne des sommes importantes", estime l'orléanais Christian Jamet, historien de l'art et auteur du livre "Gauguin à Orléans" "car Gauguin est un mythe de la peinture mondiale".

Un Gauguin d'avant Gauguin" 

Pour Christian Jamet, "ce dessin est en quelque sorte _un Gauguin d'avant Gauguin_. C'est-à-dire un dessin qui ne correspond pas aux productions d'un artiste confirmé. On y retrouve son esprit d'indépendance car il ne copie pas très fidèlement le dessin de son maître Charles Pensée. Donc il y a dans ce dessin l'artiste en germes que sera Gauguin qui, du point de vue de son oeuvre, doit tout, comme il le disait lui-même à sa folle imagination."