Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une armure de samouraï et des pièces de collection japonaises bientôt au musée St-Remy de Reims

lundi 25 juin 2018 à 10:31 Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne

En octobre 2018, le Musée St Remy de Reims accueillera une exposition consacrée au Japon. Deux cent cinquante pièces seront exposées. Elles sont issues de la collection de la Fondation Alfred Gérard, un entrepreneur rémois qui a fait fortune au "pays du soleil levant" dans les années 60.

Présentation d'une partie de la collection d'objets nippons d'Alfred Gérard
Présentation d'une partie de la collection d'objets nippons d'Alfred Gérard © Radio France - Raphaël Cann

Reims, France

Des vases sculptés, des estampes japonaises, et même une armure de samouraï très rare : voilà quelques unes des pièces que vous pourrez découvrir au musée St Rémy de Reims d'ici le mois d'octobre 2018. Des pièces qui proviennent de la collection de la Fondation d'un Rémois Alfred Gérard, entrepreneur qui a fait fortune au Japon il y a quelques années. A son retour en France, il a ramené avec lui plus de 1500 objets. Parmi eux, 250 seront donc exposés au musée St Remy de Reims.

Ces pièces datent de l'époque Meiji, c'est-à-dire les 18e et 19e siècle au Japon. Certains vont devoir subir une restauration. Et cela coûte cher : 75.000 euros pour 80 pièces environ mais cela s'explique par la complexité des techniques de rénovation sur ce genre de pièces rares explique Georges Magnier, le directeur des musées de Reims. "Les objets japonais sont des objets composites qui mêlent souvent de la laque, du textile, du bois et du métal donc pour chaque matière, il faut faire appel à un restaurateur spécialisé et donc nous envoyons ces objets aux quatre coins de la France pour pouvoir les restaurer au mieux, ce qui coûte cher".

Une armure de Samouraï  dans un musée de Lorraine - Maxppp
Une armure de Samouraï dans un musée de Lorraine © Maxppp - /NCY
Une estampe japonaise chez un antiquaire de Tokyo - Maxppp
Une estampe japonaise chez un antiquaire de Tokyo © Maxppp - CHRISTINE HART

Pour Jean-Pierre Verzeaux, le président de la Fondation Alfred Gérard, cette exposition sur le Japon est aussi l'occasion de rendre hommage au donateur de cette collection. "En 1960, il était le premier français à se rendre au Japon et le 32e européen. Il a fait fortune en fabricant des briques et des tuiles de manière industrielles et grâce à cet argent, il a commencé à acheter des objets d'art.  Et en 1904, lorsqu'il a commencé à gérer son testament, Alfred Gérard a décidé de léguer toute sa bibliothèque mise en place à Reims depuis son retour en France en 1978."

L'exposition intitulée "Le goût du Japon, voyages et collections à l'ère Meiji" se déroulera du 5 octobre 2018 au 13 janvier 2019 au musée St-Remy de Reims.