Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une association pour sauvegarder le patrimoine de Gorron

mardi 7 mars 2017 à 17:01 Par Claudia Calmel, France Bleu Mayenne

Elle va être créée dans les tous prochains jours pour réfléchir à l’avenir du patrimoine de la commune et à la façon de mener les éventuelles restaurations.

Jean-Claude Jouvin, historien spécialiste de Gorron devant l'église de la commune
Jean-Claude Jouvin, historien spécialiste de Gorron devant l'église de la commune © Radio France - Claudia Calmel

Gorron, France

C’est une idée de la mairie de Gorron. Elle est partie d’un constat : le clocher de l'église doit être restauré, plusieurs solutions sont envisagées mais aucune n'a été retenue pour l'instant. La municipalité a donc décidé de faire appel aux idées des habitants, un peu sur le principe de la démocratie participative. Une idée qui plaît bien à Jean-Marc Allain, le maire de Gorron : « Faut-il refaire une clocher à l’identique ? Le raser complètement ? Ou en conserver une partie ? Il n’y a pas besoin d’être un spécialiste en patrimoine pour donner son point de vue ».

Jean-Marc Allain, le maire de Gorron - Radio France
Jean-Marc Allain, le maire de Gorron © Radio France - Claudia Calmel

Jean-Marc Allain imagine la future association comme une sorte de forum de démocratie participative. Un lieu où toutes les idées seront examinées : « Aujourd’hui, il y a beaucoup de nouvelles méthodes de rénovation et de construction. On peut utiliser de la résine, il y a une multitude de nouveaux matériaux. Il y a des gens qui sont férus d’Internet et qui pourront nous apporter de nouvelles perspectives. Si l’association a un bon nombre d’adhérents, il y aura des idées, des discussions et des débats. »

Mais la future association ne se penchera pas uniquement sur l’architecture et les constructions matérielles. Une polyvalence primordiale pour Jean-Claude Jouvin, historien spécialiste de la ville de Gorron : « On se penchera aussi sur la sauvegarde du patrimoine immatériel de Gorron. Par exemple, au début du 19ème siècle, il y a eu une tannerie qui employait plus de cent personnes, ce qui n’était pas si fréquent à l’époque. A partir du moment où on s’intéresse à l’histoire d’un lieu, on peut trouver des tas de choses passionnantes… Même si ça ne se traduit pas par des monuments remarquables architectural !»

Une nouvelle réunion sur la future association pour la sauvegarde du patrimoine de Gorron est prévue samedi 11 mars à 10h en mairie. Le rendez-vous est ouvert à tous.