Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une Australienne retrouve la trace de son aïeul, soldat de la Grande Guerre, à Naours, dans la Somme

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Une Australienne, Janet Pietsch, a marché sur les pas de son grand-oncle qui a fait la Grande Guerre. Ce mercredi, elle a découvert le graffiti qu'il a laissé sur les murs de la grotte de Naours, il y a plus de 100 ans. Un moment chargé en émotion.

 Janet Pietsch a retrouvé la signature de son grand oncle, gravée sur l'un des murs de la grotte de Naours, dans la Somme
Janet Pietsch a retrouvé la signature de son grand oncle, gravée sur l'un des murs de la grotte de Naours, dans la Somme © Radio France - Lise Verbeke

Naours, France

Janet Pietsch a parcouru plus de 20 000 kilomètres de Mildura en Australie, à Naours, dans la Somme. Ce mercredi, elle est venue marcher sur les pas de son grand oncle, Fred Jenkins, qui a combattu lors de la Première Guerre Mondiale, et qui a laissé une trace sur l'un des murs de la grotte de Naours

La grotte, un moment de répit pour les soldats

Comme elle, de nombreux Australiens, très attachés au devoir de mémoire, sont venus dans la cité souterraine pour retracer leur histoire. Lors du conflit, "les soldats venaient s'y réfugier pour un moment de répit, de quiétude, entre les bombes et les combats. Ils fumaient une cigarette ou riaient entre amis", explique Gilles Prilaux, archéologue de Somme Patrimoine. C'est lui qui a découvert, il y a 4 ans, les signatures des soldats sur les murs de la grotte, "il y en plus de 3000. Et 2000 sont de soldats australiens, pour le moment, j'en ai identifié 350", ajoute l'archéologue. 

Récemment, Gilles Prilaux a été contacté par un journaliste australien, qui a entendu parler de ces signatures. L'archéologue lui a donné les noms des soldats qu'il a pu identifier. Parmi les noms, celui de Fred Jenkins. Sa petite nièce, Janet Pietsch, est informée également, et n'a pas hésité une seconde : elle a pris ses billets d'avion pour la France. 

Janet et son mari, devant l'entrée de la grotte, avec Gilles Prilaux, archéologue (à droite). - Radio France
Janet et son mari, devant l'entrée de la grotte, avec Gilles Prilaux, archéologue (à droite). © Radio France - Lise Verbeke

Chercher la signature de Fred Jenkins

Une fois devant l'entrée de la grotte de Naours, Janet est fébrile : "je suis tellement excitée, je n'arrive pas à le croire! ". Gilles Prilaux la guide dans le souterrain. Ils arpentent les tunnels, les uns après les autres, à l'aide de lampes torches. "Regardez, ici on retrouve les noms de soldats de Victoria, gravés dans le mur", détaille l'archéologue.  

Janet cherche le nom de son grand oncle.  - Radio France
Janet cherche le nom de son grand oncle. © Radio France - Lise Verbeke

Après quelques minutes, ils se retrouvent devant un grand mur, recouvert de signatures de soldats. Gilles Prilaux lance alors un défi à l'Australienne : "A vous de jouer maintenant, retrouver le nom de votre grand oncle!". Il faut quelques secondes à Janet pour trouver la signature. Très émue, elle s'exclame : "Oh my godness!". 

Oh Fred ... On est venu te voir ! Ma mère et ma grand-mère seraient si fières que je sois là.

La signature de Fred John Jenkins, avec le nom de sa ville australienne : Bendigo.  - Radio France
La signature de Fred John Jenkins, avec le nom de sa ville australienne : Bendigo. © Radio France - Lise Verbeke

Un moment unique pour Janet : "Je l'imagine écrire son nom ici ! Vous savez, Fred était parmi les chanceux. Après la guerre, il a eu une longue vie, jusqu'à 91 ans ! C'est une belle histoire. J'imagine que pour d'autres personnes, c'est un moment triste car leurs aïeux sont morts à la guerre. Mais pour moi, c'est un moment très joyeux, car il est rentré à la maison et il a fait partie de cette merveilleuse famille, ma famille.

Janet a déposé un coquelicot en tissu, à côté de la signature de son grand oncle.  - Radio France
Janet a déposé un coquelicot en tissu, à côté de la signature de son grand oncle. © Radio France - Lise Verbeke

Fred Jenkins a reçu beaucoup de décorations pour son courage lors de la Grande Guerre. Pendant la bataille du Mont-Saint-Quentin, le 1er septembre 1918, il commanda une compagnie dans la première offensive, et il a réussi à avancer de 600 mètres face à un violent tir de mitrailleuse. Il a capturé 80 prisonniers.  

Reportage avec Janet dans la grotte de Naours

Sa photo, comme celle de 70 autres soldats qui ont gravé leurs noms sur les murs de la grotte de Naours, se retrouvera bientôt dans le nouveau centre d'interprétation qui jouxtera la grotte. Les travaux sont en cours et le centre devrait ouvrir l'année prochaine. 

Fred Jenkins est à gauche sur la photo. - Aucun(e)
Fred Jenkins est à gauche sur la photo. - .
Choix de la station

France Bleu