Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une balade sonore avec les Parisiens du 18ème siècle, le long de la Seine

lundi 25 juillet 2016 à 4:30 Par Faustine Calmel, France Bleu Paris

Découvrir les bords de Seine à Paris avec une plongée dans l'Histoire du fleuve. Une sociologue et une historienne ont imaginé une balade sonore que vous pouvez télécharger et écouter sur votre smartphone en vous promenant le long de la seine ou derrière votre ordinateur.

Gens de la Seine vous plonge dans le Paris du 18ème siècle
Gens de la Seine vous plonge dans le Paris du 18ème siècle © Radio France

Paris, France

La Seine, Isabelle Backouche connait bien. cette historienne et directrice d'études à l'EHESS y a consacré sa thèse. C'est donc assez naturellement le thème qui a été choisi pour cette balade sonore, montée en équipe avec une sociologue, Sarah Gensburger et une directrice artistique, Michèle Cohen. Avec un objectif : vous plonger dans le fleuve et vous emmener sur ses rives,  comme elles étaient il y a plus de 250 ans.

Des baigneurs, des tripiers et des blanchisseuses

A l'époque la Seine est vraiment le coeur de Paris, et les habitants vivent avec le fleuve explique Isabelle Backouche : "on y mange, on s'y approvisionne, on s'y promène, on s'y rafraîchit. Et surtout, la Seine, il faut la traverser, le trafic des bateaux est très important. Des coches venaient de très loin jusqu'au port Saint-Paul, des galiotes partaient du pont Royal pour les pique-niques du dimanche à Saint-Cloud, des bacs faisaient traverser les gens. Il faut imaginer un fleuve grouillant d'embarcations". En plus on y trouve des baigneurs, parfois condamnés pour mauvaise conduite ou moeurs trop légères. Des blanchisseuses venues nettoyer le linge. Des tripiers aussi. l'activité y est aussi bien économique, que de loisirs.

Isabelle Backouche a étudié la Seine à paris au 18ème siècle dans sa thèse, avant d'en faire une balade sonore

Le son, plutôt que l'image

Les textes écrits par Isabelle Backouche ont été enregistrés, lus par des acteurs, mixés avec des sons d'archives et des bruits d'ambiance. Le résultat est saisissant. Vous pouvez télécharger les récits dans votre téléphone et les écouter au fil de l'eau ou simplement derrière votre ordinateur. Pour cette plongée dans le temps, l'historienne a préféré ne pas utiliser d'image ou de réalité augmentée : "quand on a des sons dans les oreilles et qu'on regarde un paysage, on fait plus appel à ses sentiments et à l'imagination".

Le reportage de Faustine Calmel

D'autres projets sont envisagés : Gens du Louvre, Gens de 39 / 45 ou encore Gens de l'ïle de la Cité. En attendant vous pouvez retrouver Gens de la Seine ici.