Culture – Loisirs

A Brion, elle cuisine des confitures made in Berry, aux goûts improbables

Par Justine Dincher, France Bleu Berry lundi 22 août 2016 à 18:45

Elise CAUMONT devant son stock de confitures.
Elise CAUMONT devant son stock de confitures. © Radio France - Justine DINCHER

Elise CAUMONT écoule près d'un millier de pots de confiture en moyenne, chaque année. Cette Berrichonne, installée à Brion, ne fait que ça de ses journées. En été, ses casseroles sont en ébullition permanente.

C'est la saison ! Elise CAUMONT cueille les fruits et les fait cuire en ce moment. Elle est en plein dans les mirabelles. Cette habitante de Brion, dans l'Indre, fait de la vente directe. Chaque année, elle écoule près de 1.000 pots.

La reine des confitures originales

C'est une sorte de styliste de la confiture. Elle s'est, en quelques sortes, spécialisée dans les confitures improbables. Sa dernière création est une confiture de courgettes aux pignons de pin, très appréciée avec du blanc de poulet ou un bout de fromage. Elle s'est également essayée à la confiture de poivron, potiron ou pomme de terre "à manger avec du pâté, c'est parfait".

La confiture de courgettes d'Elise. - Radio France
La confiture de courgettes d'Elise. © Radio France - Justine DINCHER

A chaque fois, elle a réussi son pari. "Je ne reste pas sur des confitures classiques, j'aime faire des mélanges. Par exemple, la confiture de lait, on peut l'améliorer en ajoutant un peu de chocolat ou d'orange", explique Elise, "il faut oser mélanger, on peut faire des confitures avec tout ! On va bientôt avoir, par exemple, des coings. Le coing, c'est très bon avec la betterave".

INTERVIEW | "On peut faire des confitures avec tout", d'après Elise CAUMONT.

Son secret, ce sont les épices : "j'aromatise beaucoup mes confitures avec de la menthe fraîche, un petit peu de gingembre, de cannelle. Il ne faut pas hésiter à mettre un petit peu d'épices qui font ressortir le goût du fruit". Un de ses plus gros succès est d'ailleurs une recette de confitures à la fraise, avec un peu de poivre, "une recette de grand-mère".

Les pots de confiture d'Elise se vident vite. - Radio France
Les pots de confiture d'Elise se vident vite. © Radio France - Justine DINCHER

Des fruits et légumes du Berry en priorité

Elise CAUMONT s'approvisionne dans le jardin de son mari, agriculteur. Au printemps par exemple, elle fait de la gelée de pissenlit. "On peut également faire une gelée d'ortie pour manger avec du fromage. Les pousses d'ortie sont vraiment très bonnes. Je coupe mes feuilles, je fais une infusion, j'obtiens un jus vert très prononcé, je le fais réduire avec du sucre, c'est excellent", sourit Elise.

Pour le reste des fruits et légumes qu'elle n'a pas dans ses champs, elle va les chercher ses voisins maraîchers, "j'essaie au maximum de prendre des produits locaux". Elise CAUMONT vend ses pots de confiture sur les marchés, dans les offices de tourisme, et à la Maison du Parc, à Rosnay, en Brenne. Pour les reconnaître, sur les étiquettes, ses pots portent le nom "Les délices d'Elise".

Partager sur :