Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une cage de foot interactive installée à la plaine des sports de Châteauroux

lundi 18 juin 2018 à 3:52 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

C'est le dernier équipement installé à la plaine départementale des sports de Châteauroux : une cage interactive qui permet de s'entraîner à différents sports (foot bien sûr, mais aussi hand, rugby et tennis).

Seul, à deux ou plus, la cage permet de s'adonner à de multiples activités
Seul, à deux ou plus, la cage permet de s'adonner à de multiples activités © Radio France - Sarah Tuchscherer

Châteauroux, France

Il n'y a que quatre équipements de ce type en France, et l'un d'entre eux vient d'être installé à la plaine départementale des sports de Châteauroux. Cette cage interactive a été mise au point par une société néerlandaise, Yalp. Elle ressemble à un écran géant, divisé en cases (16 au total) qui s'allument et s'éteignent en fonction du jeu choisi. Il y en a dix au total : cible (il faut toucher le panneau allumé avant qu'il ne s'éteigne), speed (le but est d'atteindre la plus grande vitesse de frappe), total (il faut viser chacun des panneaux dans un temps imparti) etc... Et chacun peut s'adapter à plusieurs disciplines : foot, rugby, hand ou tennis... 

En accès libre sur réservation

Comme les autres équipements de la plaine des sports, il suffit de s'inscrire avant sur le site indre.fr pour y avoir accès. Le conseil départemental a investi 30.000 euros dans ce projet, une dépense qualifiée d'utile par le président Serge Descout : « Quand je vois des jeunes qui se dépensent et qui sont heureux, je me dis qu’on va dans le bon sens. Tout euro placé sur la jeunesse est un euro bien placé ».

Le président du conseil départemental, Serge Descout, au milieu des jeunes utilisateurs de la cage - Radio France
Le président du conseil départemental, Serge Descout, au milieu des jeunes utilisateurs de la cage © Radio France - Sarah Tuchscherer