Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs
Dossier : Les Bonnes Ondes

Une chorale rock à Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

Depuis quelques semaines, une soixantaine de choristes amateurs participent à la toute nouvelle chorale rock du Silex. Un projet qui envoie du lourd.

La chorale Rock du Silex a débuté ses répétition en janvier. Le premier concert est prévu en avril.
La chorale Rock du Silex a débuté ses répétition en janvier. Le premier concert est prévu en avril. © Radio France - Delphine Martin

Auxerre, France

Deux fois par mois, dans l’amphithéâtre du conservatoire d’Auxerre, les membres de la toute nouvelle chorale du Silex se retrouvent pour répéter. Ce sont des hommes et des femmes de tous les âges. Certains ont déjà une expérience en chant. D’autres non. Mais tous avaient envie de travailler un répertoire différent, qui se revendique « rock ». Frédéric Huvet, le chef de chœur, confirme : "On est effectivement sur une esthétique musicale qui est très large. Le répertoire de la chorale est basé sur la programmation passée et avenir du Silex."

Ainsi, les trois premiers morceaux que la chorale a commencé à travailler sont Sunday With A Flu de Yodelice, Ghost de Skip The Use et la version du titre I Follow Rivers par le groupe Triggerfinger.

Je ne voulais pas d'une chorale traditionnelle où on chante des cantiques et des chants de Noël

- Bernard, choriste

Et c’est vraiment pour ces chansons résolument modernes que les choristes font le déplacement toutes les deux semaines. A l’image de Géraldine, la quarantaine, venue de Courgis. "J’aime beaucoup chanter. En plus ici, le répertoire est très éclectique. Ce n’est vraiment pas ce qu’on attend d’une chorale traditionnelle avec de la variété ou du chant religieux. Là, on a vraiment la formule rock", explique la jeune femme.

Une soixantaine de choristes ont répondu à l'appel du Silex - Radio France
Une soixantaine de choristes ont répondu à l'appel du Silex © Radio France - Delphine Martin

A ses côtés, sa sœur Adeline est heureuse, elle aussi, d’être là : "avant j’étais dans une chorale traditionnelle… on chantait des chants religieux. En plus je n’avais pas le même âge que les autres."

Mais au fond, ce n'est pas vraiment une question d’âge. A quelques sièges d’Adeline, Bernard, 63 ans, avaient lui aussi envie d’une chorale dépoussiérée. Il n'est jamais venu au Silex mais il entonne le dernier tube de Yodelice avec entrain. "Je cherchais une chorale de ce genre-là, en fait. Je ne voulais pas d’une chorale traditionnelle avec des chants de Noël ou des chants catholique. Là, c’est une idée originale et très sympa."

Pour moi c’est une joie. C’est même un petit peu l’ivresse !

- Catherine, choriste

Annette et Catherine, deux habituées du Silex, sont ravies de chanter des titres qu’elles ont pu écouter en live dans la salle de concert d’Auxerre. Elles sont très heureuses, aussi de ces moments de partage. "Je suis très étonnée de l’éventail d’âge", explique Annette. "Je pensais qu’il y aurait beaucoup de jeunes et en fait il y a un peu de tout. Et c’est très sympa. C’est bon enfant en plus." A côté,Catherine hoche la tête : "Pour moi c’est une joie. C’est même un petit peu l’ivresse ! C’est chouette d’avoir toutes ses voix réunies."

Je ne comprends pas tout. L’anglais me perturbe un petit peu… mais j’essaye de me glisser avec toute l’humilité qui est en moi

- Jean Pierre, choriste

Au fond de la salle, Jean-Pierre, charmant pince sans rire, a un peu de mal avec les paroles en anglais de la chanson du groupe Triggerfinger. Il est un peu perturbé, il l’avoue… mais il est content : "Là, pour moi, ça arrache un peu. J’étais quand même dans un « No man’s land » pendant plusieurs années. J’avoue que j’ai une forme de jeunesse qui revient !"

Le répertoire de cette nouvelle chorale est basé sur la programmation du Silex - Radio France
Le répertoire de cette nouvelle chorale est basé sur la programmation du Silex © Radio France - Delphine Martin

Autour de lui, ses voisins et ses voisines rigoles, mais le monsieur, qui vient de Coulanges-La-Vineuse, poursuit dans un demi-sourire : "Je ne comprends pas tout. L’anglais me perturbe un petit peu… mais j’essaye de me glisser avec toute l’humilité qui est en moi". Dans la salle, on applaudit. Et puis on se met au travail, avec l’aide d’une bande-son préenregistrée. Le premier concert de cette nouvelle chorale est prévu le 5 avril, avec un groupe de musiciens, à l'occasion de la présentation du festival Catalpa.

Les Bonnes Ondes avec la chorale rock du Silex - Un reportage de France Bleu Auxerre

Les trois premiers titres préparés par la chorale rock du Silex sont les suivants :

- Ghost de Skip The Use

- Sunday with a flu de Yodelice

- I follow rivers par Triggerfinger

  - Radio France
© Radio France - Creative commons - Babsy
Choix de la station

France Bleu