Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une course cycliste depuis votre salon : le premier "e-tour" creusois organisé en juin

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu

Toutes les compétitions cyclistes sont interdites jusque fin juillet à cause de l'épidémie de coronavirus. Les coureurs creusois pourront quand même s'affronter, à distance, lors d'une course sur home trainer, le 13 juin.

Le parcours a été filmé et sera diffusé tout au long de la course, comme si vous y étiez.
Le parcours a été filmé et sera diffusé tout au long de la course, comme si vous y étiez. - Romain Laverdant - FFC 23

Et si vous participiez à une course de vélo… depuis votre salon ? C’est le projet du comité départemental de cyclisme de la Creuse. Il organise un "e-tour", une compétition virtuelle, samedi 13 juin à 14h30. Tous les participants seront chez eux, sur leur home trainer, une sorte de vélo d’appartement connecté.

Une première en Creuse

C’est une première dans notre département. L'épidémie de coronavirus oblige à être créatif ! Toutes les épreuves cyclistes sont annulées par la fédération jusque fin juillet. Le Mini Tour creusois, par exemple, est reporté à l'an prochain. Les fous du vélo ont le droit de rouler depuis le déconfinement, mais en gardant leurs distances. La seule solution pour s'affronter reste donc la course par écrans interposés.

On pose son vélo sur une machine et on pédale

"On pose son vélo sur une machine, on pédale, et le home trainer adapte son frein à la pente de la route, afin que ce soit plus dur dans les côtes, par exemple", explique Daniel Grosvallet, premier vice-président du comité départemental de cyclisme de la Creuse (FFC 23).

Baptiste Vadic, de Creuse Oxygène, a déjà participé à plusieurs courses sur home trainer pendant le confinement.
Baptiste Vadic, de Creuse Oxygène, a déjà participé à plusieurs courses sur home trainer pendant le confinement. - Baptiste Vadic

25 kilomètres au départ de Gouzon

Le parcours fait 25 kilomètres entre Gouzon et le sommet de Toulx-Sainte-Croix, en passant par Domeyrot. "Depuis le mois de mars, les cyclistes sont confinés, les jambes leur démangent, ils ont envie de s'affronter entre eux !" se réjouit Daniel Grosvallet.

Pour participer, les coureurs devront s'inscrire avant le 23 mai, et télécharger l'application payante Kinomap. Pour éviter les bugs, le nombre de participants est limité à 50, mais si le nombre d'inscrits est plus important, des départs différés seront organisés.

Le parcours du premier "e-tour" creusois
Le parcours du premier "e-tour" creusois - FFC 23

Depuis le mois de mars, les cyclistes sont confinés, les jambes leur démangent !

Baptiste Vadic a 18 ans, il fait partie du club Creuse Oxygène. Il va participer à cette première course virtuelle creusoise : "Je fais du vélo surtout pour la compétition, donc c'est un super projet convivial qui va permettre de garder de la motivation !"

Attirer les touristes

Le jour J, un speaker commentera la course et des interviews seront diffusées en direct par le comité départemental de cyclisme de la Creuse. Le parcours a été filméet il va défiler tout au long de la compétition. Un peu comme au Tour de France, des vues aériennes des monuments et des paysages creusois seront aussi publiées.

Si ce e-tour donne envie aux participants de venir en Creuse, c'est gagné !

Outre l'aspect sportif, l’autre objectif de la course est ainsi de mettre en valeur la Creuse. "Le parcours passe à proximité des Pierres Jaumâtres et de l'étang des Landes par exemple. Si ce e-tour donne envie aux participants extérieurs au département de venir ensuite pour de vrai sur les routes creusoises, c'est gagné ! On sera sûrement obligés de partir en vacances cet été, alors pourquoi ne pas partir en Creuse ?" sourit Romain Laverdant, du FFC 23.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess