Culture – Loisirs

Une exposition consacrée à Madame de Sévigné au château de Grignan

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche dimanche 30 avril 2017 à 10:30

Exposition "Sévigné, épistolière du grand siècle" au château de Grignan du 25 mai au 22 octobre prochain.
Exposition "Sévigné, épistolière du grand siècle" au château de Grignan du 25 mai au 22 octobre prochain.

C'est une première au château de Grignan, dans la Drôme. Une exposition entièrement consacrée à Madame de Sévigné ouvrira ses portes le 25 mai. Elle retrace le parcours de la marquise entre Paris, Vitré et Grignan, en mettant en lumière l’évolution de son écriture.

Le château de Grignan, dans la Drôme, consacre une exposition à Madame de Sévigné du 25 mai au 22 octobre prochain : "Sévigné, épistolière du Grand Siècle". La marquise qui a passé trois longs séjours avec sa fille, comtesse de Grignan, dans le château à la fin du 17ème siècle.

Son parcours entre Paris, Vitré et Grignan

Au deuxième étage du château de Grignan, trois pièces sont consacrées au parcours de Madame de Sévigné, à son parcours entre Paris où elle est née, Vitré en Bretagne où elle habitait avec son mari et Grignan où elle venait voir sa fille Françoise.

Dans de grands décors du 17ème siècle se superposent tapisseries, miroirs et peintures. L'exposition s'ouvre sur le portrait emblématique de la marquise, signé Claude Lefèbvre, tableau prêté par le musée parisien Carnavalet.

"La marquise de Sévigné" de Claude Lefèbvre, tableau prêté par le musée parisien Carnavalet au château de Grignan. - Aucun(e)
"La marquise de Sévigné" de Claude Lefèbvre, tableau prêté par le musée parisien Carnavalet au château de Grignan.

Dans la seconde pièce de l'exposition, on revient sur les trois séjours que la marquise a passé au château de Grignan en 1672/73, 1690/91 et de 1694 au 17 avril 1696, date de son décès.

Cette exposition aborde également la manière de vivre et d’habiter en Provence en 17ème siècle. Reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication, elle présente une centaine de pièces illustrant le Grand Siècle : peintures, objets d’art, manuscrits, livres, gravures.

Visite de l'exposition sur Madame de Sévigné, pendant son installation au château de Grignan.

Des lettres originales de la marquise exposées

Des lettres originales de la marquise exposées au château de Grignan. - Aucun(e)
Des lettres originales de la marquise exposées au château de Grignan.

Le public pourra découvrir des objets du quotidien de la marquise, notamment prêtés par le musée de Vitré en Bretagne, ainsi que son écritoire et plusieurs de ses lettres originales, la plupart écrites à sa fille.

Le dernier espace vise à comprendre le mythe qui s'est construit autour de la marquise et du château de Grignan où elle est décédée le 17 avril 1696. Le château est un symbole de la marquise et de ses lettres alors qu'elle n'y a vécu que pendant quatre ans.

Christelle Burgard, conservatrice du patrimoine : "la marquise n'a vécu que quatre années au château et pourtant il est rattaché à elle et à ses lettres".

Cette exposition sur Madame de Sévigné sera donc visible du 25 mai au 22 octobre au château de Grignan. Elle a coûté 285.000 euros, financés en grande partie par le Conseil départemental de la Drôme, ainsi que par l'Etat et le mécénat d'entreprise.