Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une exposition pour ressusciter l'histoire du cirque Lavrat à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

C'est l'histoire d'un cirque oublié à Orléans, et qui revit, le temps d'une exposition : le cirque Lavrat, qui connut ses heures de gloire dans les années 50, issu du quartier de l'Argonne, et forgé par une équipe de passionnés. Une belle aventure humaine à (re)découvrir à l'Argonaute.

Une maquette du cirque Lavrat présentée dans l'exposition à l'Argonaute
Une maquette du cirque Lavrat présentée dans l'exposition à l'Argonaute © Radio France - François Guéroult

Orléans, France

Le cirque Lavrat, c'est l'histoire d'une équipe de copains dans le quartier de l'Argonne à Orléans, dans les années 50. Une dizaine d'hommes que rien ne prédisposait au cirque, si ce n'est leur passion de la gymnastique et du spectacle, la plupart fréquentaient le Cercle Michelet. 

Des poches vides mais des étoiles plein les yeux"

Au cœur de cette aventure, il y a une figure : André Lavrat, champion du Loiret de gymnastique, et passionné par le cirque : "Le cirque est venu à mon père comme une fascination, raconte aujourd'hui son fils François Lavrat. Depuis l'enfance, il vouait une admiration aux acrobates et aux gens du cirque, et une fois adulte, il a voulu construire son propre cirque. Il avait une formation de métallier-chaudronnier, ce qui lui a permis de construire les éléments matériels de son cirque : les gradins, les installations de funambules, les trapèzes... Et il a su fédérer toute une équipe autour de lui. Avec des poches vides mais des étoiles plein les yeux, on peut faire des choses exceptionnelles, à condition d'avoir beaucoup de volonté."

La première représentation a lieu en 1949, sur le terrain de l'actuelle église St Jean Bosco. "C'était vraiment des numéros très bien faits, très propres, réalisés par des personnes qui à l'origine n'étaient pas issus du cirque, souligne Marc Bernardeau, fils d'un des acrobates qui ont participé à cette épopée. Ils avaient beaucoup de mérite ! Comme ils étaient tous du quartier de l'Argonne, ils s'étaient fédérés autour d'André Lavrat et cela fonctionnait comme une sorte de coopérative. Ce fut une belle aventure humaine."

Premier cirque télévisé en France !"

L'aventure connaît même une heure de gloire : le 5 décembre 1950, un reportage sur le cirque Lavrat est diffusé à la télévision française. C'est la première fois qu'un cirque est télévisé en France, 6 ans avant la fameuse émission "La piste aux étoiles" ! "Ce passage à la télé a marqué les esprits, insiste François Lavrat, car cela a attiré ensuite beaucoup de monde aux représentations du cirque Lavrat. A l'époque, la télévision faisait l'effet d'un monstre sacré !" Pendant quelques étés, le cirque Lavrat sillonne ainsi les routes de France, avec ses couleurs jaune et rouge, comme celles d'Orléans. André Lavrat, lui, multiplie les prouesses : saut périlleux sur un fil, et même traversée de la Loire sur un fil, le 8 mai 1952, à 12 mètres de hauteur, à Meung-sur-Loire. Il se reconvertit ensuite dans la sculpture et meurt en 2010 à l'âge de 89 ans.

Le cirque Lavrat à la télévision française en décembre 1950 (archive INA) - Radio France
Le cirque Lavrat à la télévision française en décembre 1950 (archive INA) © Radio France - François Guéroult

Une exposition, organisée par l'atelier Patrimoine du conseil consultatif du quartier, retrace cette belle histoire. "Nous avons retrouvé 400 photos, nous en présentons une centaine, explique Jérémy Jacob, qui a coordonné l'exposition. Surtout, nous avons récupéré des costumes, des déguisements, des maquettes, le film d'archive de l'INA. Le plus émouvant pour moi, ce sont les nez de clown : ils ont "passé" un petit peu, le plastique a vieilli, mais on s'imagine qu'il y a 70 ans, les membres de la troupe portaient ces objets-là, on a l'impression de toucher du doigt cette aventure humaine."

L'un des accessoires créé pour un numéro du cirque Lavrat, présenté dans l'exposition - Radio France
L'un des accessoires créé pour un numéro du cirque Lavrat, présenté dans l'exposition © Radio France - François Guéroult

Interview de François Lavrat à écouter ici :

"Mon père était fasciné par les étoiles - les étoiles du cirque, bien entendu" François Lavrat

"Le cirque Lavrat", c'est une exposition à découvrir à l'Argonaute à Orléans, jusqu'au 23 juin. De 10h à midi et de 14h à 18h, tous les jours, sauf le lundi de Pentecôte. Il faut sonner à l'interphone, en choisissant le numéro 5 dans le menu !