Culture – Loisirs

"Une grande année" pour la 35e foire du livre de Brive

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin dimanche 6 novembre 2016 à 19:11

Le maire de Brive a dressé le bilan de cette 35e édition aux côtés des équipes de la foire du livre
Le maire de Brive a dressé le bilan de cette 35e édition aux côtés des équipes de la foire du livre © Radio France - Nicolas Blanzat

A l'heure du bilan de l'édition 2016, qui s'est terminée ce dimanche soir, les organisateurs évoquent déjà une réussite en terme de ventes, d'affluence et d'implication des auteurs.

Encore une bonne année pour la foire du livre de Brive, selon les organisateurs ! La 35e édition s'est refermée, ce dimanche soir, sans qu'on connaisse encore précisément les chiffres de vente, un an après les 705.000€ records de l'édition 2015. Mais une tendance, très positive, se dégage des premiers retours.

"Bien parti pour s'approcher de l'année dernière"
Nicolas Poret, président du GIE des libraires

Ces retours concernent les recettes liées aux ventes de livres. "On est bien parti pour s'approcher de l'année dernière", affirme d'emblée Nicolas Poret, le président du GIE des libraires, en faisant référence aux plus de 700.000€. Au palmarès, Leila Slimani, prix Goncourt 2016 pour "Chanson douce", est au coude à coude pour les meilleures ventes cette année avec l'indéboulonnable auteur corrézien Christian Signol. "Vendredi a vraiment été très très bien. Samedi, on a eu une très légère baisse mais qui a été largement compensée par le vendredi. Et dimanche, j'ai été impressionné par le public" venu en masse tout au long de la journée. Et c'est d'ailleurs ce qui a frappé Nicolas Poret, présent à la foire depuis plus de dix ans. "Je me rappelle d'années où, entre 13h et 15h, je n'avais personne. Et cette année, les gens étaient là, c'était impressionnant." Il faut, peut-être, trouver une explication dans la présence renforcée des auteurs sur leurs stands avec des créneaux de présence mieux indiqués sur internet et sur les réseaux sociaux.

Les mesures de sécurité n'ont pas trop rallongé l'attente

Le commissaire général de la foire évoque aussi d'autres critères de satisfaction. "Il y avait un certain nombre de préconisations en matière de sécurité", explique Guillaume Delpiroux. "La prise en compte du public a été tout à fait souple. Les mesures de sécurité, qui étaient très importantes et relevées d'un cran, étaient visibles sans être trop prégnantes et sans empêcher que la fête soit belle." Alors, il savoure "une belle année, une grande année" pour cette 35e édition de la foire dont les grandes leçons, la nouveauté de cette année, ont trouvé leur public, tout comme la programmation parallèle au théâtre ou au cinéma de Brive. Une foire terminée, on pense déjà à la prochaine. La 36e édition aura lieu du 10 au 12 novembre 2017.