Culture – Loisirs

Une grande exposition d’art contemporain se prépare au musée de Tessé, au Mans

Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine mercredi 30 septembre 2015 à 17:11

© Radio France - Bertrand Hochet

A partir du 28 novembre, vous pourrez découvrir plus de 70 œuvres du 20ème siècle, essentiellement des peintures (Miro, Yves Klein…) mais aussi quelques sculptures (ex. Nikki de Saint Phalle). Monter une telle exposition est complexe tant pour la logistique que pour la sécurité.

Les préparatifs de cette exposition, baptisée : "bleu, jaune, rouge, la couleur libérée" ont débuté en 2013. A deux mois du vernissage, le compte à rebours est lancé. Le plus gros travail concerne aujourd’hui l’organisation du transport des 70 œuvres. Les toiles et les sculptures viennent de toute la France : du musée d’Orsay, de Beaubourg mais aussi de collections privées, près de Nice ou de Dunkerque, par exemple. « Les œuvres doivent être assurées depuis le moment où on va les chercher chez leur propriétaire, jusqu’au moment où on va les leur rapporter », explique Carole Hirardot, attachée de conservation aux musées du Mans. 

Des mesures de sécurité drastiques 

Un constat d’état est établi au départ comme à l’arrivée. Une fois emballées, les peintures et sculptures voyagent dans un camion sécurisé et climatisé. « On va pouvoir procéder à la plupart des enlèvements par nous-même, avec l’équipe du musée », se réjouit Carole Hirardot. « Mais certains grands musées comme Orsay ou Beaubourg exigent que nous prenions un transporteur spécialisé ».

Chaque propriétaire (particulier, comme musée) doit fournir un certificat d'assurance. Certains ont aussi des exigences en matière de sécurité. Le public devra parfois se tenir éloigné, prévient Françoise Froger-Jolivet, conservateur au musée de Tessé : « nous avons des mises à distance en particulier pour la sculpture en bas et pour des œuvres qu’on a envie de toucher. Certaines sont déjà protégées par des plexiglas posés par les prêteurs ».

Une maquette des salles pour préparer l’accrochage des tableaux

Pour préparer au mieux l’installation de l’exposition, l’équipe du musée a réalisé une maquette des sept salles avec une copie miniature de chaque tableau. « Cela permet de répartir les œuvres par salle et de rendre les salles les plus harmonieuses possibles », explique Françoise Froger-Jolivet. « Ça nous a conduit à changer des choses par rapport à ce qu’on avait fait au début. En accrochant les œuvres sur cette maquette on a pu se dire, par exemple : celle-ci-ci écrase celle qui est à côté ou bien celle-là ne va pas avec le rouge qui est à côté etc… »

L’exposition "bleu, jaune, rouge, la couleur libérée" est visible au musée de Tessé du Mans du 28 novembre 2015 au 13 mars 2016