Culture – Loisirs

Une jeune chanteuse d'opéra bourguignonne aux Victoires de la Musique

Par Victoria Koussa, France Bleu Bourgogne et France Bleu lundi 23 janvier 2017 à 5:00

Catherine Trottmann, 24 ans, nommée aux Révélations des Victoires de la Musique Classique 2017.
Catherine Trottmann, 24 ans, nommée aux Révélations des Victoires de la Musique Classique 2017. - © Catherine Trottman

Dix ans après ses premières notes au conservatoire de Dijon, Catherine Trottman enchaîne déjà les rôles dans de prestigieux opéras à seulement 24 ans. Un talent qui fait d'elle une lauréate des Révélations de la célèbre compétition.

Un talent bourguignon de plus. Car c'est à Dijon que la jeune mezzo-soprano Catherine Trottmann découvre sa voix, "son instrument", avec l'aide de sa professeure Roselyne Allouche, au conservatoire de la cité des Ducs. C'était il y a dix ans. Depuis, la jeune femme enchaîne les succès, les rôles et les opéras. Une vie dont elle a toujours rêvé.

Un parcours semé... de succès

A la sortie du conservatoire où elle passait la plupart de son temps, Catherine Trottmann est reçue première au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à seulement dix-huit ans. Quatre ans plus tard, elle en sort diplômée et est déjà convoitée par l'Opéra d'Etat de Vienne. Elle rejoint alors la troupe et enchaîne les rôles prestigieux, comme Flora dans la Traviata de Verdi en mars 2015.

Son plus grand moment d'émotion sur scène, c'était en janvier dernier. Le retour de l'enfant prodige à la maison, dans la sienne surtout, l'Opéra de Dijon. Catherine y joue Zaida dans le Turc en Italie de Gioachino Rossini.

"C'était très très émouvant, l'une de mes plus belles expériences. J'avais l'impression de chanter pour mes amis et ma famille. Il y avait aussi des gens que j'ai connus au lycée, dans cet auditorium mythique où, pendant mes études, j'allais voir toutes les productions", explique la chanteuse à France Bleu Bourgogne.

"Une vie de sportive"

A seulement 24 ans, la jeune femme suit une préparation physique digne des plus grands athlètes. "Il faut faire très attention à son hygiène de vie, c'est comme un sport de haut niveau. Il faut se coucher tôt, ne pas boire, ne pas fumer, manger de bonnes choses", énumère Catherine Trottmann.

"Il y a aussi beaucoup de travail physique pour avoir un corps souple, avec de nombreux échauffements", la jeune mezzo-soprano bourguignonne.

A côté de ces efforts physiques, il y a aussi "beaucoup de travail à la table pour apprendre les partitions par cœur, les traductions aussi, ça prend toutes mes journées", affirme-t-elle.

Bourguignons, vous pouvez soutenir la jeune chanteuse !

Vous avez jusqu'au 31 janvier pour aller voter sur ce site pour voir la belle chanteuse de chez nous être désignée Révélation lyrique 2017 aux Victoires de la Musique Classique, le 1er février prochain.