Culture – Loisirs

Une nouvelle salle à Voujeaucourt pour remplacer l'Arcopolis

Par Hugo Flotat-Talon, France Bleu Belfort-Montbéliard dimanche 27 mars 2016 à 7:00

La nouvelle salle de Voujeaucourt mesurera 1750 mètres carrés.
La nouvelle salle de Voujeaucourt mesurera 1750 mètres carrés. © Radio France - Hugo Flotat-Talon

Près d'un an après la destruction de l'Arcopolis par un incendie, Voujeaucourt va lancer le chantier d'une nouvelle salle polyvalente. Le projet d'un complexe de 1750m2 a été choisi jeudi. Les travaux pourraient débuter à la fin de l'année, avant l'ouverture au printemps 2018.

C'était le 13 avril 2015. La salle Arcopolis de Voujeaucourt était ravagée par les flammes. En deux heures, la toiture du bâtiment s'effondrait. Près d'un an après, il ne reste qu'un terrain vide sur le site de la Craie. Mais plus pour longtemps.  Quatre élus de la commune et des architectes ont choisi un nouveau projet jeudi. "Nous allons construire une salle un peu plus petite, de 1750m2 (contre 2700 auparavant, ndlr) mais cela devrait satisfaire les besoins de la commune", raconte la maire Martine Voidet. "Il y a maintenant la salle de l'Axone toute proche et Voujeaucourt n'a plus besoin d'une salle aussi grosse qu'auparavant". Le projet devrait être approuvé jeudi prochain en conseil municipal.

Une partie de la toiture de l'Arcopolis s'était effondrée pendant l'incendie. - Radio France
Une partie de la toiture de l'Arcopolis s'était effondrée pendant l'incendie. © Radio France - Claudia Calmel

La nouvelle salle, dont le nom n'a pas encore été choisi, sera composée de deux parties distinctes. "Il y aura une halle des sports carrée de 1200m2 et une salle plus polyvalente pour organiser des spectacles, des repas dansants ou des mariages", explique Martine Voidet. Cette seconde salle de 550m2 pourra d'ailleurs être scindée en deux parties, pour des usages multiples. "C'était un des critères du projet : que la salle puisse servir à plusieurs associations en même temps. On pourra donc faire de la relaxation d'un coté et de la danse l'autre, des parois sont prévues à cet effet", détaille la première magistrate de la commune.

La salle sera divisée en deux parties : sport et spectacles. - Radio France
La salle sera divisée en deux parties : sport et spectacles. © Radio France - Hugo Flotat-Talon

Si la salle est plus petite que l'Arcopolis, elle devrait néanmoins permettre d'accueillir des événements qui n'étaient jusque là pas possibles à l'Arcopolis. Le parking du nouveau complexe construit entièrement sur le devant de la salle laisse la place à un grand terrain sur le coté. "On pourra y faire des concerts avec une grande scène couverte", prévoit la maire. "Et puis on pourra aussi faire du tennis à l'intérieur, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent". Des détails pensés par l'agence d'architecture IXO de Sélestat, choisis parmi les soixante candidats de départs !

Ouverture prévue au printemps 2018

La construction de la salle pourrait débuter à la fin de l'année. "Ce sera entièrement financé par les assurances qui régleront les factures directement aux entreprises", explique Martine Voidet. Le montant total n'est pas encore arrêté, mais il devrait se situer aux alentours de 3,7 ou 3,8 millions d'euros. Si le budget le permet, des aménagements de confort pourraient être mis en place. "Les concepteurs du projet ont par exemple pensé à des gradins pour la salle de spectacle, mais ça coûte 150 000€. Si on peut se le permettre ce sera très bien, sinon on peut aussi concevoir de regarder un spectacle assis sur des chaises et d'installer les équipements plus tard, après l'ouverture, quand nous aurons plus d'argent", argumente la maire. Une ouverture prévue au printemps 2018.

La nouvelle salle devrait ouvrir au printemps 2018. - Radio France
La nouvelle salle devrait ouvrir au printemps 2018. © Radio France - Hugo Flotat-Talon