Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une opération de financement participatif pour un Opéra bus

dimanche 11 février 2018 à 7:04 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

Un bus pour amener la musique baroque en milieu rural ? C'est l'idée d'un ensemble orléanais, La Rêveuse, qui lance une opération de crowdfunding pour financer une partie de leur projet.

L'opéra bus à Valenciennes, dans les Hauts de France
L'opéra bus à Valenciennes, dans les Hauts de France © Radio France - Maxime Bacquié

Loiret, France

La musique baroque sur les routes de la région Centre Val de Loire ? C'est ce que va faire l'ensemble La Rêveuse, des musiciens baroques basés à Orléans. Durant trois semaines, au mois de novembre, deux musiciens vont partager leur talent et leur passion à travers plusieurs étapes dans le Loiret, mais aussi dans le Berry, en Indre et en Indre-et-Loire. 

Pour cela, ils vont embarquer à bord d'un bus un peu spécial : l'Opéra Bus. Le véhicule a été transformé en salle de concert ambulante par le Festival Embar(o)quement immédiat en 2002, et sillonne depuis les routes de France pour diffuser arts et culture.

Une première tournée en Bretagne, il y a deux ans

C'est il y a deux ans que Florence Bolton et Benjamin Perrot ont découvert ce bus un peu spécial. Florence se souvient : "Le bus avait été loué par le Festival de Lanvellec, un festival breton. Ça a été un tel succès que l'on s'est dit que l'on devait faire la même chose chez nous, dans notre région."

L'ensemble bénéficie déjà de plusieurs subventions, mais souhaite associer le grand public à ce projet. C'est pour cette raison qu'une opération de financement participatif a été lancé sur la plateforme Ulule. Les porteurs du projet demandent 3.000€, et jusqu'à maintenant un peu plus de 800€ ont été recueillis. De l'argent qui permettra entre autres de payer la location du bus, de payer l'essence ou encore de se rémunérer.

La musique baroque n'est pas élitiste !

Mais cette tournée, c'est avant tout l'envie de partager leur passion raconte Florence : "Il se passe souvent moins de choses en milieu rural que dans les grandes villes. Et la musique baroque n'échappe pas à la règle. Souvent, les gens nous disent que la musique baroque est élitiste ! Nous ne sommes pas du tout d'accord avec ça, on trouve que c'est de la musique qui passe très bien."

Et question programmation, il n'y a pas vraiment de règles : "A chaque séance, on va essayer de s'adapter un peu au public. Par exemple si on va à l'hôpital d'Orléans et en centre-ville, on ne fera peut-être pas les mêmes choses. Et puis on s'adapte aussi au lieu. Quand on sera à Chambord, on va mettre en valeur tout ce qui tourne autour du château. On fera un focus particulier sur la musique en rapport avec l'endroit où l'on est."

L'occasion de découvrir la viole de gambe, le luth ou encore le théorbe

Chaque représentation pourra accueillir entre trente et quarante spectateurs. Un voyage musical, mais aussi la découverte d'instruments originaux : "Moi je joue de la viole de gambe, ça ressemble un peu au violoncelle. Mon collègue joue du luth et du théorbe, qui est un instrument ressemblant un peu à un luth avec un très grand manche. À l'époque baroque on inventait encore beaucoup d'instruments. L'idée, c'est aussi de les faire connaitre du public."

La tournée aura lieu du 6 au 27 novembre prochain à travers toute la région. Si vous souhaitez aussi financer le projet, rendez-vous sur Ulule ou sur le site de l'ensemble de la Rêveuse. Des récompenses sont offertes aux contributeurs.

Réécoutez le reportage de France Bleu Orléans