Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une photographe caennaise veut montrer le vrai visage des SDF

La photographe Florence Grall expose en ce moment ses portraits de SDF au cinéma Lux, une pose avant et après un relooking pour changer de regard sur ces personnes que l'on croise parfois tous les jours à Caen.

Les portraits sont exposés au Cinéma Lux à Caen jusqu'au 9 mars
Les portraits sont exposés au Cinéma Lux à Caen jusqu'au 9 mars © Radio France - Solène Cressant

Des Sans Domicile Fixe aux deux visages, c'est ce qu'a voulu montrer Florence Grall, photographe, elle a invité les SDF qu'elle croisait tous les jours dans les rues de Caen à poser pour elle avant et après une journée de relooking.

Sur la gauche, une femme au visage creusé, dissimulée sous une casquette et des couches de gros pulls sombres, "là nous sommes devant Michelle, explique Florence Grall qui nous fait la visite, Michelle c'est un peu notre mascotte ! c'est la plus âgée elle a 71 ans, quand on lui a proposé de passer la journée avec nous elle ne voulait pas et puis on a découvert que c'était le jour de son anniversaire". Sur la photo de droite, Michelle est métamorphosée dans son haut vert, rouge à lèvres et collier de perle, "Catherine la coiffeuse lui a vraiment fait une petite coiffure de grand-mère, avec une mise en plis on l'a maquillée aussi. Michelle a pleuré à la fin de la journée, ajoute Florence Grall, on s'est tous sentis les enfants de Michelle pendant cette journée !"

Michelle
Michelle - Florence Grall - droits réservés

L'idée du projet c'était de montrer cette dignité en chacun - Florence Grall, photographe

Cette journée, Bruno, Guy, Cindy ou encore Alain y ont aussi participé. Quatorze hommes et femmes à qui Florence Grall la photographe caennaise et ses amis ont offert séances de pédicure, massage du visage, coiffure, repas chaud et même douche chaude. "Ça a été une parenthèse douce dans journée à la rue", explique Florence Grall. "L'idée du projet, c'était de pouvoir montrer cette dignité en chacun. Quand on est sous des couches de vêtements,  mal rasé, pas coiffé, c'est pas le vrai visage de l'être humain qui se trouve derrière." On est aussi frappé par le côté éphémère de ces photos, mais l'artiste l'assure, c'est bien elle et ses amis qui ont été les plus tristes de voir repartir les SDF à la rue. Aujourd'hui ils ont gardé contact avec certains d'entre eux, d'autres malheureusement sont décédés, un autre lui, est sorti de la rue.

Jean-Jacques, dit "Beko"
Jean-Jacques, dit "Beko" - Florence Grall - droits réservés

Entre les deux photos, gauche-droite, avant-après, la photographe n'a pas plus éclairé les "nouveaux visages", elle l'assure, ils s'illuminent d'eux mêmes "C'est l'impression que ça donne mais c'est simplement qu'à droite, ils se trouvent beaux, alors ils ont le visage plus relevés, quand on lève le menton tout de suite la lumière s'accroche plus facilement". Des sourires francs, des regards doux, qui en disent parfois long sur le vécu.

Philippe, un visiteur est très ému. "C'est un autre regard, qu'on ne porte pas forcément quand on passe dans la rue. On ne s'imagine pas que la dame avec son petit collier de perle puisse vivre dans la rue depuis des années. C'est très touchant, d'un côté on voit une SDF et puis à côté, une petite mamie toute pimpante !" Avec ce projet, l'artiste Florence Grall espère toucher le plus grand nombre et donner, pourquoi pas, l'envie d'aider un peu celui ou celle que l'on croise par exemple en faisant les courses : ce visage assombri par la rue mais si lumineux en réalité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess