Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une pirogue carolingienne de 1200 ans a été extraite du lac du Bourget

mercredi 28 juin 2017 à 19:31 Par Nelly Assénat, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Une pirogue carolingienne d'au moins sept mètres de long et un de large a été extirpée de l'eau mercredi 28 juin au matin à Aix-les-Bains (Savoie). L’embarcation a ensuite été acheminée vers Grenoble, où elle sera conservée, avant de rejoindre le Musée Savoisien de Chambéry. Par Martin Delacoux.

La pirogue a été découverte en 1989 à la pointe de l'Ardre à Brison-Saint-Innocent.
La pirogue a été découverte en 1989 à la pointe de l'Ardre à Brison-Saint-Innocent. © Radio France - Martin Delacoux

Lac du Bourget, Savoie, France

Les archéologues estiment que cette pirogue a été construite il y a 1200 ans, sous Charlemagne, autour de l'an 800. La barque était immergée à la pointe de l'Ardre à Brison-Saint-Innocent.

Elle gisait à 32 mètres de profondeur

Cela fait 28 ans que l'on connaît l'emplacement de la pirogue carolingienne qui gisait à 32 mètres de profondeur. Les équipes du DRASSM, le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, s'activent pour sortir l'embarcation depuis une quinzaine de jours.

L'opération a été très délicate : après avoir passé plus de 1 200 ans dans les eaux du lac du Bourget, le bois peut être très fragile. Il a donc fallu utiliser un coffre pour sortir la barque de l'eau. Le coffre a été ramené à la surface par de gros ballons d'air.

La barque est ramenée vers la surface par de gros ballons d'air, sous la surveillance de deux plongeurs. - Radio France
La barque est ramenée vers la surface par de gros ballons d'air, sous la surveillance de deux plongeurs. © Radio France - Martin Delacoux

Après plus de trois quarts d'heure de travail, la pirogue est enfin posée sur la camion qui conduira l'ancien navire vers Grenoble, où il sera traité pour être conservé dans de bonnes conditions au laboratoire ARC-Nucléart. Le laboratoire est chargé de nettoyer l'objet historique, ce qui devrait durer un an et demi.

La barque sera ensuite intégrée au Musée Savoisien de Chambéry, à l'occasion de sa réouverture, prévue fin 2019. Cette pièce de la période carolingienne sera la grande nouveauté du musée, ainsi qu'un des rares témoignages savoyards de l'époque de Charlemagne.