Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une plateforme héraultaise sur internet pour héberger les supporters entre eux

mercredi 28 novembre 2018 à 8:39 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault

Le site FansnHumans est une plateforme créée par trois montpelliérains. Elle propose des logements entre passionnés de sports ou de culture qui se rendraient aux mêmes événements (expositions, match de foot, concerts...).

Le site Fansnhumans ne proposera pas que des événements sportifs comme des matchs de Ligue 1
Le site Fansnhumans ne proposera pas que des événements sportifs comme des matchs de Ligue 1 © Maxppp - Samuel Dietz

On connaissait l’hébergement entre amis ou entre voisin, voici l’hébergement entre supporters. Trois Montpelliérains ont lancé le site FansnHumans, une sorte de "Airbnb" du sport et de la culture. La plateforme sur internet qui permet de loger ou de se faire héberger via des petites annonces pour aller voir ensemble un événement sportif ou culturel notamment dans l'Hérault. Mais le site ne propose pas uniquement des événements programmés dans le département. "C'est un lien entre des personnes qui se rendent au même endroit" précise Nathan Caron, l'un des fondateurs.

L'attentat de Dortmund comme point d'origine

L'idée du site FansnHumans (fans et humains) découle de l'élan de solidarité il y a plus d'un an et demi entre les fans de Dortmund et de Monaco après l'attentat contre l'équipe allemande en avril 2017. Les supporters de Dortmund avaient spontanément ouvert leurs portes aux monégasques à la suite du report du quart de finale de la Ligue des champions. "Ce jour là on s'est dit que c'était vraiment ça le sport et on voulait le prolonger dans le temps pour éviter de voir émerger ce type de comportement uniquement après des attentats", résume Nathan Caron, l'un des cofondateurs du site.

"Il doit y avoir une expérience, un partage en plus de l'hébergement." - Nathan Caron

Partage et passion

"Tout le projet est construit autour de valeurs humaines et humanistes." Au delà de la plateforme d'hébergement, les créateurs du site veulent également porter un message politique : "L'objectif c'est aussi de rendre l'accès à la culture et au sport pour tous. et d'être un vrai vecteur de cohésion sociale", détaille Nathan Caron.