Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une première française en Normandie: deux classes "écriture" ouvriront en septembre prochain

mardi 26 mars 2019 à 10:17 Par Carole Louis, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Du nouveau à la rentrée prochaine pour les élèves de 4ème de deux collèges de Normandie: deux classes expérimentales d'écriture ouvertes au Mesnil en Ouche et à Caen, au Collège Jean Moulin. Une initiative du rectorat de Caen en partenariat avec l'IMEC, l'Institut Mémoire de l'Edition Contemporaine.

27 élèves en classe de 5ème au collège Jean Moulin à Caen découvre le projet
27 élèves en classe de 5ème au collège Jean Moulin à Caen découvre le projet © Radio France - Carole LOUIS

Caen, France

On connaissait les classes à horaires aménagés pour les enseignements artistiques ( musique, danse, théâtre ou dessin), sportifs ou linguistiques, il y aura désormais les classes à horaires aménagés écriture. Le projet a été présenté hier à Caen, au collège jean Moulin. Porté par le rectorat en partenariat avec l'IMEC, l'institut Mémoires de l'Edition Contemporaire, il sera ouvert dès septembre prochain dans 2 collèges de Normandie : Le Mesnil en Ouche dans l'Eure et Caen dans le Calvados. C'est une première en France. 

Denis Rolland, recteur de l'académie de Caen et Jérome Adam, principal du Collège Jean Moulin. - Radio France
Denis Rolland, recteur de l'académie de Caen et Jérome Adam, principal du Collège Jean Moulin. © Radio France - Carole LOUIS

il faut qu'on rêve en Normandie et qu'on se donne les moyens de cette ambition  !

Au milieu des 27 élèves de 5ème invités à découvrir l'atelier qui leur sera proposé l'an prochain, le recteur a voulu rassurer : " l'idée c'est de proposer l'apprentissage des fondamentaux souhaité par le ministre de l'éducation nationale, mais sans notes, et dans le plaisir ".

Hier les jeunes ont donc pu s'initier à cette nouvelle option, assistés de leur professeur de français, d'un écrivain, le malgache Johary Ravaloson, d'une médiatrice, la déléguée à l'action culturelle de l'académie de Caen et de la chargée de médiation culturelle de l'IMEC. 

Un peu circonspects au départ, les écrivains d'un jour se sont animés quand leur ont été distribuées de grandes feuilles de couleur, avec lesquelles ils ont fabriqué des mini livrets sur lesquels ils ont collé , selon leur envie, ou leur imagination, des mots ou phrases découpés de manière arbitraire dans un texte.

Je n'aime pas lire d'habitude, mais là c'est drôle, créatif et on ne s'ennuie pas comme en cours 

Les élèves qui ne s'attendaient pas à l'exercice se sont libéré au fil de la matinée, échangeant, réagissant, riant de leur composition scripturale. En complément de ces ateliers, il découvriront également à travers des visites régulières, les coulisses de l'Institut Mémoires de l'Edition Contemporaine, ses archives, leur conservation et le travail d'écriture.

Objectif visé par le rectorat de Caen, réussir à ouvrir deux groupes de 20 élèves chacun,  dédiés à l'écriture. Un programme qui serait prolongé en 3ème.