Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une quinzaine de sites charentais gagnent des étoiles dans le nouveau guide vert

vendredi 20 avril 2018 à 9:00 Par Julien Fleury, France Bleu La Rochelle

La nouvelle édition Charentes et Poitou du célèbre guide touristique a été présentée ce mardi par son éditeur. Michelin a choisi le cadre du château de La Roche-Courbon, entre Rochefort et Saintes. Site qui passe à deux étoiles et désormais "mérite un détour".

Ce ne sont pas ses vieilles pierres ni ses beaux jardins qui permettent au château de La Roche-Courbon de passer à deux étoiles, mais la qualité de son acceuil.
Ce ne sont pas ses vieilles pierres ni ses beaux jardins qui permettent au château de La Roche-Courbon de passer à deux étoiles, mais la qualité de son acceuil. © Radio France - Julien Fleury

Charente-Maritime, France

Soleil radieux sur les pierres blanches du chateau de la Roche-Courbon, qui domine un magnifique jardin à la française. Dans l'ancienne cuisine devenue salle de réception, la châtelaine Christine Sébert-Badois reçoit le trophée des deux étoiles, remis par Michelin. Récompense qu'elle dédie à sa mère, qui a tenu le château avant elle. Dans l'assistance, c'est toute son équipe qui se réjouit: "C'est le firmament" assure Didier Martin, en charge de l'accueil à La Roche-Courbon où il travaille depuis 25 ans. "On est une toute petite équipe. Huit personnes travaillent à l'année, et tout le monde se donne du mal." 

Christine Sébert-Badois, représentante de la troisième génération de sa famille à s'occuper du château de La Roche-Courbon. Une aventure humaine autant qu'économique. - Radio France
Christine Sébert-Badois, représentante de la troisième génération de sa famille à s'occuper du château de La Roche-Courbon. Une aventure humaine autant qu'économique. © Radio France - Julien Fleury

Didier Martin a sa petite idée sur la raison de cette montée en gamme: la qualité de l'accueil. "Des châteaux comme celui-là, il y en a beaucoup en France", analyse le conférencier.

L'architecture c'est une coquille. Ce qui fait la différence, c'est ce qu'on met dedans. Si vous la remplissez d'êtres humains, de forces vives, de bonne humeur, ça attire et on a envie d'y revenir - Didier Martin, responsable de l'accueil au château de La Roche-Courbon

L'accueil, atout majeur, confirme Philippe Orain, directeur du guide vert. C'est bien ce qui a permis à La Roche-Courbon de passer d'une étoile (site intéressant) à deux étoiles (mérite un détour): "C'est la qualité des visites, une qualité régulière depuis plusieurs années, avec beaucoup d'innovations qui ont fait basculer d'une à deux étoiles. Le château lui n'a pas fondamentalement changé."

Des étoiles supplémentaires pour une quinzaine de sites des deux Charentes

Quelques-uns des lauréats des nouvelles étoiles attribuées par le guide vert dans son édition 2018 - Radio France
Quelques-uns des lauréats des nouvelles étoiles attribuées par le guide vert dans son édition 2018 © Radio France - Julien Fleury

Dans cette édition 2018, une quinzaine de sites charentais montent ainsi en gamme. La ville de Saint-Martin-de-Ré décroche deux étoiles, ainsi que ses fortifications. Deux étoiles également pour le nouveau Trésor de la cathédrale d'Angoulême signé du sculpteur contemporain Jean-Michel Othoniel. Du côté de Confolens, les thermes de Chassenon retrouvent leurs deux étoiles perdues à la faveur des errements des dernières années dans la gestion du site.

Toujours dans le Confolentais, le village gaulois d'Esse décroche sa toute première étoile, une consécration après quinze ans de travail de reconstitution et d'expérimentation historique, pour son créateur Patrick Boos: "Je me rappelle encore mon père ouvrir le guide Michelin, et moi étant enfant j'étais ravi. C'est une vraie récompense, et une vraie surprise aussi, parce qu'on avait oublié qu'on avait fait la demande! On passe plus de temps à travailler qu'à faire de la publicité..."

Deux étoiles, combien de visiteurs?

Reste maintenant à mesurer la notoriété supplémentaire que peut apporter cette pluie d'étoile. A Chassenon, la directrice des thermes Marie Dreyer espère bien les transformer en visites touristiques: "C'est vrai qu'on ne peut pas se vanter comme jadis d'être sur une voie de circulation extraordinaire comme l'était la Via Agrippa. Donc les gens qui séjournent sur la côte en Charente-Maritime viendront peut-être nous voir... sans doute un jour de pluie, ne rêvons pas non plus!"

Le guide vert renouvelle généralement ses éditions tous les deux ans. - Aucun(e)
Le guide vert renouvelle généralement ses éditions tous les deux ans. - Michelin

Le guide vert offre en tout cas beaucoup de visibilité au patrimoine situé à l'intérieur des terres. Cette année sur la couverture, une magnifique église romane: celle de Lichères en Charente. Prix: 14,90 euros. A retrouver dans toutes les librairies.