Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une réouverture à la mi-mai ? Le directeur de la Vapeur à Dijon n'y croit pas

-
Par , France Bleu Bourgogne

Vont-ils pouvoir rouvrir à partir de la mi-mai, comme le pense Emmanuel Macron ? Partout en Côte-d'Or, les lieux de culture font le dos rond, encore et toujours, et se préparent prudemment à l'après-crise sanitaire. C'est le mot d'ordre à la Vapeur, la salle de musiques actuelles à Dijon.

Le patron de la Vapeur à Dijon Yann Rivoal tente d'imaginer un avenir radieux pour la culture
Le patron de la Vapeur à Dijon Yann Rivoal tente d'imaginer un avenir radieux pour la culture © Radio France - Arnaud Racapé

La dernière fois qu'on a entendu un concert à la Vapeur, c'était fin octobre, avant le deuxième confinement. Un concert assis, déjà, dans le respect des gestes barrières alors en vigueur. Depuis ? Plus rien. Alors quand Yann Rivoal, son directeur, entend Emmanuel Macron affirmer qu'il va peut-être pouvoir rouvrir à la mi-mai, il se montre prudent : trop de couleuvres avalées en un an.

"On attend et on construira quand on aura plus d'indications." - Yann Rivoal, directeur de La Vapeur à Dijon

"On a appris à être prudents. J'ai l'impression que même au gouvernement, ils ne le savent pas, on a eu pas mal d'annonces qui n'ont pas forcément été suivies d'effets. Une date, ça ne veut pas dire grand chose, ce qu'on réclame depuis le début ce sont des échéances plus lointaines mais réalistes, sur lesquelles on travaille avec de vrais protocoles."

L'horizon pour Yann Rivoal, une réouverture très progressive cet été : "On espère qu'on va finir par reprendre un peu comme avant, avec les collègues à travers la France on va militer pour reprendre les concerts debout, avec un masque sans doute pendant un certain temps, mais ce sera déjà le début d'un retour à quelque chose de plus classique."

D'ici là, la Vapeur va se préparer, tout en ne préparant pas grand chose : l'idée, c'est d'être flexible, réactif. "Au lieu de construire quelque chose et de le défaire, on attend et on construira quand on aura un peu plus d'indications, sachant qu'on voit que les tournées de l'automne sont déjà en train de basculer vers 2022. On a pas mal de choses dans la besace, on se prépare à être réactifs, mais avec un planning plutôt ouvert."

Des concerts en salle en septembre ?

L'avenir passera aussi, Yann Rivoal l'affirme, par des projets communs avec les autres acteurs de la musique à Dijon, la Péniche Cancale ou encore l'Opéra de Dijon : "tout le monde faire de choses et c'est normal, mais il faut essayer de ne pas faire tout le même jour. Par exemple, on imagine des weekends avec des concerts en extérieur itinérants, des petites formes pour ne pas créer de grands rassemblements. Peut-être mettre à profit à nouveau le parvis de la Vapeur pour des rendez-vous, et puis on espère une programmation plus classique en salle à partir de septembre, mais en fonction des conditions auxquelles on sera soumis, on adaptera, donc on attend de savoir sur quel format on va pouvoir démarrer." 

Et si cela doit passer par des concerts assis, l'intéressé répond pourquoi pas, mais dans des conditions acceptables : "les dernières discussions au niveau du gouvernement faisaient état de 35% de la jauge assise, ça ne fait pas beaucoup de places, dans ces conditions-là ça nous paraît compliqué de le faire. En aucun cas ça peut être rentable.  Dès qu'on le pourra on le fera, mais il y a quand même des conditions minimales en-dessous desquelles on ne pourra pas faire."  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess