Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une résidence d'artistes... dans l'hôpital psychiatrique de La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Le collectif Essence Carbone, qui regroupe neuf artistes rochelais, a investi tout un bâtiment au cœur de l'hôpital psychiatrique Marius Lacroix. Ils y resteront un an pour un projet à destination des patients mais aussi des soignants et même du grand public à l'occasion des journées du patrimoine

De l'hôpital psychiatrique, il ne reste que les portes coupe-feu et les fenêtres sans poignées.
De l'hôpital psychiatrique, il ne reste que les portes coupe-feu et les fenêtres sans poignées. © Radio France - Marina Guibert

Une résidence d'artistes au milieu d'un hôpital psychiatrique. Pas commun et pourtant c'est bien ce qui se passe en ce moment à l'hôpital Marius Lacroix de La Rochelle. Neuf artistes, tous Rochelais, regroupé dans le collectif Essence Carbone. Ils ont investi tout un bâtiment au milieu du centre et vont rester un an auprès des patients, des soignants et même du grand public à l'occasion des journées du patrimoine.

De la création à l'exposition, on peut voir tout le parcours d'une oeuvre.
De la création à l'exposition, on peut voir tout le parcours d'une oeuvre. © Radio France - Marina Guibert

Des chambres d'hôpital transformées en ateliers d'artistes

On oublie vite qu'on est au cœur d'un hôpital psychiatrique. Les chambres sont devenues des ateliers qui fourmillent d'artistes en tous genre et les œuvres ont envahi murs sols et plafonds.  _"L'art peut être partout_, affirme Vincent Ruffin, le directeur artistique du projet, même dans un lieu comme celui-ci qui va devenir un lieu d'art par la force des choses".  Cette résidence c'est d'abord un échange de bon procédés avec l'hôpital Marius Lacroix pour ouvrir les patients à l'art. "L'art c'est s'exprimer différemment alors si ça peut aider les patients tant mieux, il faut tester de toute façon."

Les chambres ont pris de la couleur, transformées en ateliers d'artistes, ici celui du peintre et directeur artistique du projet Vincent Ruffin.
Les chambres ont pris de la couleur, transformées en ateliers d'artistes, ici celui du peintre et directeur artistique du projet Vincent Ruffin. © Radio France - Marina Guibert

L'ouverture au monde c'était justement la première volonté du directeur de l'hôpital Aurélien Vautard : "on a encore parfois cette image ancienne et un peu caricaturale de l'hôpital psychiatrique comme un asile, un lieu d'enfermement alors qu'aujourd'hui il y a une modernisation de la prise en charge et une normalisation de la maladie mentale. C'est fondamental que les patients puissent avoir un accès à la culture, à l'art parce _qu'ils ne sont que de passage ici, en dehors ils ont une vie comme vous et moi"_.   Et le message pour Bernard en pleine visite : "c'est intéressant de voir qu'on ne traite pas les patients qui sont ici comme des pestiférés et qu'on leur permet de vivre eux aussi".  

Dernière touche de vernis pour l'artiste urbain Noarnito.
Dernière touche de vernis pour l'artiste urbain Noarnito. © Radio France - Marina Guibert

Il sera aussi possible pour le grand public de venir prendre des cours de peinture ou de dessin au sein même de Marius Lacroix.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess