Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une série télé chinoise en tournage à Auxerre

-
Par , , France Bleu Auxerre, France Bleu
Auxerre, France

L'Yonne plait à la télévision chinoise ! Pour la deuxième fois en 18 mois, une équipe tourne une fiction dans le département. Cette fois, c’est une série télévisée dont l’action se passe dans les années 20.

Une équipe franco-chinoise de 75 personnes s'affaire dans les rues d'Auxerre.
Une équipe franco-chinoise de 75 personnes s'affaire dans les rues d'Auxerre. © Radio France - Thierry Boulant

Entre 75 et 130 personnes s’activent depuis plusieurs jours dans l’Yonne. Une équipe franco-chinoise est en train de tourner une série télévisée. Auxerre, Noyers sur Serein et le château d'Egleny servent notamment de décors à cette saga de plusieurs épisodes sur Xiang Jingyu, une militante communiste chinoise qui a vécu en France en 1920. La série sera diffusée l'année prochaine sur CCTV, le principal réseau de la télévision publique.

L'équipe doit tourner cinq épisodes en France.
L'équipe doit tourner cinq épisodes en France. © Radio France - Thierry Boulant

Pour l'occasion, la cathédrale d'Auxerre a changé de nom pour quelques heures. Par la magie du cinéma, elle devient "Notre Dame de Paris". "C’est ce qui est prévu dans le scénario", explique le producteur de la série Hayong Pan, "mais il est très difficile de tourner à l’intérieur de Notre Dame de Paris, car il y a trop de touristes. Du coup, on est venu ici."

Ce choix "audacieux" a été soufflé par le régisseur général de l’équipe, l'auxerrois Olivier Thibaut qui a su vendre la beauté du lieu, mais aussi ses aspects pratiques. "On a choisi la cathédrale Saint Etienne, plus petite que Notre-Dame mais il y a beaucoup plus de détails. En plus, on éclaire beaucoup moins, donc il y a moins de matériel et c’est plus facile à tourner."

L'équipe chinoise a tourné dans les rues d'Auxerre à proximité de la cathédrale Saint Étienne
L'équipe chinoise a tourné dans les rues d'Auxerre à proximité de la cathédrale Saint Étienne © Radio France - Anne Picot

L'équipe compte chaque jour entre 75 et 130 personnes. Tout un petit monde dont Olivier Thibaut s'occupe aussi : "C’est une grosse machine car il faut que je donne à manger à tout le monde. Souvent, on mange dans des restaurants chinois, mais on dort dans des hôtels du coin, à Appoigny ou Auxerre. Ca fait travailler les commerçants de la région", précise le régisseur.

Olivier Thibaut, régisseur général de l'équipe s'est aussi occupé des repérages dans l'Yonne
Olivier Thibaut, régisseur général de l'équipe s'est aussi occupé des repérages dans l'Yonne © Radio France - Anne Picot

Mais Auxerre et sa région espèrent d’avantage que ces retombées économiques directes. La diffusion de la série pourrait donner envie aux touristes chinois de s'arrêter dans le coin. "C’est une pub gratuite en fait", explique Gaëlle Laurent du bureau d'accueil des tournages Bourgogne-Franche-Comté, "ça veut dire qu’ils emmènent des images d’Auxerre, de la cathédrale, des rues. Des images qui seront vues par des millions de téléspectateurs chinois."

Annick Soto, la directrice de l’office de tourisme de l’Auxerrois, espère elle aussi que ce tournage se transforme en coup de pub pour le département : "On a connu de beaux exemples avec un livre japonais sur la Provence qui avait déclenché de nombreux visiteurs dans ce secteur. Donc si le film marche bien et montre bien notre ville et son vignoble, cela pourrait bien renforcer notre attractivité touristique", espère-t-elle.

Annick Soto, directrice de l'office de tourisme de l'auxerrois : "On espère que cela va renforcer l'attractivité touristique du territoire"

Le reportage de Thierry Boulant

A LIRE AUSSI : Un film en tournage dans l'Yonne bientôt visible en Chine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess