Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une toile classique défigurée par un restaurateur d'art en Espagne

-
Par , France Bleu

Après le scandale de l'Ecce Homo en 2012, et celle de la statue de Saint George en 2019, une nouvelle oeuvre d'art vient d'être défigurée en Espagne : une toile du 17e siècle de Murillo représentant le visage de la Vierge Marie. La faute à une restauration ratée.

La "restauration" de l'oeuvre s'est faite en trois étapes, avec la version finale en bas à droite.
La "restauration" de l'oeuvre s'est faite en trois étapes, avec la version finale en bas à droite. - Collage/capture écran The Guardian

Les dégâts pourraient être irréversibles d'après des experts espagnols : une toile du maître Bartolomé Esteban Murillo représentant l'Immaculée Conception a été proprement défigurée après une "restauration" en plusieurs étapes. 

Après le scandale de la restauration de l'Ecce Homo en 2012, dans une église de Borja, là-aussi en Espagne, puis celle d'une statue de Saint George, l’Association des conservateurs-restaurateurs d’Espagne s'insurge. 

Un rafraîchissement qui coûte cher

La copie de cette oeuvre du 17e siècle était un peu abîmé, et son propriétaire, un collectionneur d'art originaire de Valence a voulu la faire rafraîchir par un professionnel. Il s'agissait d'un simple nettoyage de la toile... mais l'opération, facturé 1200 euros, s'avère catastrophique :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Modifier la loi pour protéger le patrimoine

L'association professionnelle espagnole des restaurateurs demandent désormais au gouvernement espagnol de modifier la réglementation en vigueur : aujourd'hui, la loi permet à des particuliers sans formation de réaliser des restaurations. Contacté par le journal britannique The Gardian, Fernando Carrera, professeur à l'École galicienne pour la conservation et la restauration du patrimoine culturel, et ancien président de l'association s'insurge : 

Pouvez-vous imaginer que n'importe qui soit autorisé à opérer sur d'autres personnes? Ou quelqu'un autorisé à vendre des médicaments sans licence de pharmacien ?

Selon lui, de nombreuses autres œuvres subiraient le même sort chaque jour en Espagne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess