Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une toile de Soulages à 9 millions d'euros exposée au musée Fabre de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un tableau de Soulages datant de la fin des années 50 vient d'être vendu aux enchères à New York. Il appartient à une série d’œuvres marquées par l'utilisation de transparences obtenues par raclage. L'acquéreur anonyme a décidé de le prêter pour au moins deux ans au musée national de Montpellier.

Michel Hilaire directeur du Musée Fabre et Philippe Saurel président de Montpellier 3M  devant la toile de Soulages.
Michel Hilaire directeur du Musée Fabre et Philippe Saurel président de Montpellier 3M devant la toile de Soulages. © Radio France - Sébastien Garnier

Montpellier, France

Un nouveau tableau est exposé au musée Fabre à Montpellier. Il s'agit d'une toile signée Pierre Soulages, le peintre contemporain français le plus célèbre, qui est très attaché à la région Occitanie, de Rodez, sa ville natale, à Sète, où il vit, en passant par Montpellier, où il a fait ses études.

Ce tableau de la fin des années 50, intitulé "23 décembre 1959" a été  vendu à la fin de l'année dernière chez Christie's à New York pour un peu plus de neuf millions d'euros. Il a été acheté par unacquéreur anonyme qui a donc décidé de la prêter au musée Fabre pour au moins deux ans. 

Des transparences obtenues par raclage

Cette toile de 186x143 cm a été peinte dans son atelier parisien la veille de ses 40 ans en 1959. "C'est une toile typique de cette période où Pierre Soulages sur un fond uni applique une couche de couleur et une couche de noir et procède par raclage et par enlèvement de la matière qui révèle en l’occurrence les rouges qui dialoguent avec les noirs extrêmement profonds de la surface avec ce clair-obscur tout à fait typique de la période", explique Michel Hilaire le directeur du musée Fabre.

La toile aurait pu finir dans un coffre

Ce tableau provient de la collection personnelle d'un galeriste américain de Soulages qui l'a donc vendu aux enchères chez Christie's à New York en novembre dernier. Emportée par un acquéreur anonyme pour 9,258 millions d'euros, un record pour l'artiste, il aurait pu finir dans un coffre.  

"Le président de Christie's m'a téléphoné le jour même de la vente pour me dire que l'acquéreur accepterait de déposer l'oeuvre dans un musée possédant un fond Soulages important. Le musée Fabre, qui expose la plus grande collection Soulages au monde, avec 34 toiles de 1951 à 2012, était le lieu idéal", conclut Michel Hilaire, qui espère que le propriétaire du tableau viendra à Montpellier regarder l'œuvre, peut-être incognito. Il lui a déjà envoyé la photo de l'accrochage.

Sébastien Garnier a rencontré Michel Hilaire directeur du Musée Fabre lors de la présentation de la toile à la presse

Michel Hilaire directeur du Musée Fabre dit avoir été surpris par la décision du propriétaire du tableau

Cent ans  à la fin de l'année

Cet événement marque le début des festivités du centenaire de Soulages : le peintre  fêtera ses 100 ans le 24 décembre 2019. Un hommage national est programmé au Louvre à partir de début décembre et diverses manifestationssont prévues à Montpellier, notamment lors du concert du Nouvel-An où l'orchestre national de Montpellier jouera trois morceaux choisis par Pierre Soulages.

Le Musée Fabre près de la place de la Comédie à Montpellier - Radio France
Le Musée Fabre près de la place de la Comédie à Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier