Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Une vente aux enchères exceptionnelle à Clermont

dimanche 26 mars 2017 à 6:00 Par Jade Peychieras, France Bleu Pays d'Auvergne

Ce samedi à Clermont-Ferrand avait lieu une vente aux enchères un peu particulière, consacrée aux plus beaux livres de la collection du château de Barante.

La salle était comble, professionnels comme passionnés s'y sont retrouvés.
La salle était comble, professionnels comme passionnés s'y sont retrouvés. © Radio France - Jade Peychieras

Clermont-Ferrand, France

338 lots étaient à la vente, tous issus de la bibliothèque du château de Barante, à Dorat (Puy-de-Dôme). Elle était autrefois considérée comme l'une des plus grandes bibliothèques privées de France, avec ses 300 mètres de longs et, à son apogée, ses quelque 60 000 ouvrages, patiemment accumulés pendant plus de trois siècles. Problème : le coût d'entretien d'un tel bijou est devenu gargantuesque. Alors, avant que l"humidité, un incendie ou des vols" n'aient lieu, pour sauver le château, les descendants ont préféré vendre une partie de ce qui s'y trouvaient, explique Bernard Vassi, le Commissaire Priseur. "Ce n'est pas de gaieté de coeur, raconte-t-il, mais cet argent permettra d'entretenir le château pendant une génération de plus".

Une autre vente aux enchères, consacrée aux meubles et aux objets d'art du château, avait eu lieu en novembre dernier. Déjà confiée à Me Vassi. "C'est une situation qui sort de l'ordinaire, une véritable immersion dans l'histoire d'une famille, confie-t-il. Il nous a fallu des mois de travail pour déchiffrer et décrypter certains manuscrits. C'est un voyage émouvant dans le temps".

Beaucoup de curieux

"Les deux ventes ont eu un succès impressionnants, se réjouit Bernard Vassi, car ce sont des objets qui sommeillaient dans le château depuis plus de 200 ans". Des correspondances amoureuses, par exemple, entre Prosper de Barante, le maître des lieux, avec Germaine de Staël. "Cela attire beaucoup de curieux".

La salle était presque pleine, d'ailleurs, ce samedi, à l'Hôtel des ventes de Clermont. Plusieurs acheteurs potentiels étaient même en ligne par téléphone ou sur internet. Jérôme, lui, avait fait le voyage depuis Amsterdam : "Je suis libraire ancien, donc je travaille à l'international, explique-t-il. Je suis venu ici exprès pour cette vente. Il y a beaucoup de choses intéressantes, mais surtout, pour moi, les livres de sciences naturelles." Des ouvrages rares qui attirent les professionnels, comme Jérôme, mais aussi des passionnés, comme Jean-Paul : "J'ai commencé en achetant un bouquin, puis deux bouquins, puis des bibliothèques... J'en suis à 800, 850 bouquins, j'ai trois bibliothèques, trois pièces pour les mettre. Mais quand on aime, on ne compte pas !" sourit-il. Pour cette vente aux enchères, Jean-Paul s'est quand même promis d'arrêter de compter à 37 000 euros. Une enchère moyenne, loin en tout cas du prix du lot numéro 91, une copie en Français d'un manuscrit écrit par l'Impératrice Catherine II, qui a été adjugé pour 115 000 euros à un mystérieux anglais, par téléphone...