Culture – Loisirs

Deauville : l'hôtel Le Normandy met en vente le mobilier de ses suites mythiques

Par Esteban Pinel, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu mercredi 28 décembre 2016 à 10:49

110 types d'objet des suites du Normandy sont mis en vente à Deauville
110 types d'objet des suites du Normandy sont mis en vente à Deauville © Radio France - Esteban Pinel

Le mobilier des suites de l'hôtel Le Normandy à Deauville est vendu aux enchères ce mercredi soir. Près de 1.000 pièces au total qui ont vu défiler de nombreuses célébrités. C'est un pan de l'histoire du célèbre hôtel, récemment rénové, qui va quitter les lieux.

C'est une vente aux enchères que l'on pourrait qualifier d'historique. Ce mercredi 28 décembre, à 19 h, le mobilier des suites de l'hôtel Le Normandy de Deauville est proposé à la vente dans le salon des Ambassadeurs du casino Barrière.

Cet hôtel est le lieu de résidence de nombreuses célébrités, notamment lors du festival du Film américain. Le commissaire priseur, James Fattori, prête aux meubles un caractère presque mythique.

Les plus grands sont passés au Normandy, de Winston Churchill à Harrison Ford. Il y a des acteurs, des politiques, des sportifs. Alors on ne vend pas des objets d'art, même s'ils sont très joliment conçus, mais des morceaux d'histoire."

"C'est l'imaginaire de l'hôtel." - James Fattori, le commissaire priseur

L'an dernier, en novembre 2015, l'hôtel a fermé ses portes pour la première fois depuis son inauguration, en 1912. Six mois de travaux pour rénover les lieux, avec à la clé une nouvelle décoration. D'où la vente de la précédente.

Des fauteuils en toile de Jouy, un luminaire, un tableau... autant de pièces à acquérir. - Radio France
Des fauteuils en toile de Jouy, un luminaire, un tableau... autant de pièces à acquérir. © Radio France - Esteban Pinel

Des fauteuils, des chaises, des tables, des commodes ou encore des lustres, le choix ne manque pas. "On a du style Louis XV, Louis XVI, explique James Fattori. Les fauteuils sont en toile de Jouy, en rouge de manganèse ou bleu cobalt. Dans l'imaginaire collectif, la toile de Jouy, c'est la Normandie mythique, c'est chabadabada."

Les pièces sont exposées depuis ce mardi dans le salon des Ambassadeurs du casino. Les visiteurs viennent donc jeter un œil ou carrément faire du repérage. Patrick et Bernadette sont venus des Yvelines. Ils sont déjà fait de la place dans leur appartement. "On espère ne pas faire le voyage à vide. On aimerait bien avoir un tableau, ou un bureau, ou les guéridons... ou les trois !"

Patrick et Bernadette ont déposé un ordre d'achat pour ramener ce bureau. Et pourquoi pas quelques autres pièces... - Radio France
Patrick et Bernadette ont déposé un ordre d'achat pour ramener ce bureau. Et pourquoi pas quelques autres pièces... © Radio France - Esteban Pinel

Mise à prix : de 30 € à 300 €. Mais certains objets partiront "dans les 1.000 €", assure James Fattori.