Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

« Je prendrai ma retraite quand on me mettra dans le trou ! » : Lionel, 90 ans, gérant de camping près de Rouen

lundi 27 août 2018 à 16:26 Par Anne Bertrand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

C'est le camping de la métropole le plus proche de Rouen. A Saint Léger du Bourg Denis, le camping 2 étoiles de l'Aubette, vit depuis 1974 au rythme des touristes et des ouvriers de passage qui travaillent sur les chantiers. Rencontre avec son propriétaire presque nonagénaire.

A presque 90 ans, Lionel Dehais tient toujours l'accueil au camping de l'Aubette.
A presque 90 ans, Lionel Dehais tient toujours l'accueil au camping de l'Aubette. © Radio France - Anne Bertrand

Saint-Léger-du-Bourg-Denis, France

Le camping de l'Aubette, à Saint Léger du Bourg Denis, affiche fièrement ses 2 étoiles et ses 60 emplacements. Ici, pas de piscine, de buvette ou de jeux pour les enfants : l'atout principal du camping, c'est sa proximité avec la ville aux cent clochers. La ligne de bus 20 passe tout près. Près de la caravane de Norbert et Inna, un couple d'Allemands, 2 vélos : eux rejoindront Rouen, à quelques kilomètres de là, à coups de pédales.

Les touristes s'arrêtent au camping de l'Aubette pour visiter Rouen. Mais c'est aussi une halte sur la route des vacances, vers la Bretagne notamment. "En allant et en revenant", précise le propriétaire Lionel Dehais. "Y'a des clients qui arrivent, "je prends ma place" qu'ils me disent".

Le camping de l'Aubette est tenu par Lionel Dehais et son épouse Celestina depuis 1974. Et d'une main de fer. "Ici, on m'appelle le gendarme. Je suis très à cheval sur la propreté et le bruit", prévient le propriétaire. Car le camping, ouvert toute l'année, accueille aussi des ouvriers de passage, qui travaillent sur les chantiers. "Et mes gars de chantier, ils veulent dormir!" 

" Ma fille et mon fils ont été conçus là ! " Monique, qui a vécu dix ans au camping de l'Aubette

Le mari de Monique, justement, était ouvrier. Au départ, le camping, c'était provisoire. Le couple a finalement passé dix ans dans un mobil home. 2 avantages comparé à une vie en appartement : pas de voisins bruyants et un prix de location moins cher. Monique garde d'excellents souvenirs de ces dix années au camping de l'Aubette : "Notre fille et notre dernier ont été conçus là !" Aujourd'hui, elle a déménagé mais elle revient souvent voir Lionel et Célestina Dehais, qui sont devenus des amis.

A bientôt 90 et 88 ans, ils tiennent toujours le camping de l'Aubette. Monsieur est officiellement en retraite mais "vraiment ma retraite, je la prendrai quand on me mettra dans le trou!". La vie au grand air, ça conserve !

Reportage au camping de l'Aubette à Saint Léger du Bourg Denis