Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Utrillo, Valadon, Utter, "une famille de peintres" au cœur d'une exposition à Bessines-sur-Gartempe

-
Par , France Bleu Limousin

Des œuvres de Suzanne Valadon, son fils Maurice Utrillo et son mari André Utter sont exposées jusqu'au 4 août à Bessines-sur-Gartempe, commune natale de Valadon. L'occasion pour les haut-viennois et les touristes de passage de découvrir ou redécouvrir ce trio réputé aussi talentueux qu'infernal.

Des oeuvres de Suzanne Valadon, dont un autoportrait (à gauche), exposées à Bessines-sur-Gartempe
Des oeuvres de Suzanne Valadon, dont un autoportrait (à gauche), exposées à Bessines-sur-Gartempe © Radio France - Nathalie Col

Bessines-sur-Gartempe rend hommage jusqu'au 4 août à une famille d'artistes haute en couleur, avec une exposition consacrée à Suzanne Valadon, son fils Maurice Utrillo et  son mari André Utter. Les visiteurs peuvent y découvrir une quarantaine de toiles peints entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle, ainsi que des objets leur ayant appartenu. 

Parmi les objets personnels présentés à Bessines-sur-Gartempe, une sculpture en bronze de la main de Maurice Utrillo à un an - Radio France
Parmi les objets personnels présentés à Bessines-sur-Gartempe, une sculpture en bronze de la main de Maurice Utrillo à un an © Radio France - Nathalie Col

"C'est une manière plus personnelle d'aborder leur vie et leur oeuvre" explique Marie-Laure Conchon, la présidente de l'association Bessines inspiration Valadon, qui est à l'origine de cette exposition. C'est aussi une manière de rappeler que le lien reste très fort entre la commune du nord de la Haute-Vienne et Suzanne Valadon qui a passé les cinq premières années de sa vie à Bessines-sur-Gartempe, où une plaque est apposée sur sa maison natale.

De modèle pour Renoir et Toulouse-Lautrec... à artiste accomplie soutenue par Degas

Partie s'installer à Paris avec sa mère, Suzanne Valadon se fait remarquer dès l'âge de huit ans en dessinant sur les trottoirs de Montmartre. A l'époque ça lui rapporte quelques pièces. Quelques années plus tard elle devient modèle et pose pour des grands maîtres comme Puvis de Chavanne, Renoir et Toulouse Lautrec, sans pour autant lâcher ses crayons. Ce sont eux qui l'incitent à montrer ses dessins à Edgar Degas qui deviendra son mentor. Il voit en elle une véritable artiste et la pousse à continuer. Ces encouragements ajoutés à son fort caractère font de cette autodidacte une peintre et une femme que rien n'arrête. 

Un autoportrait peint par Suzanne Valadon en 1927. - Radio France
Un autoportrait peint par Suzanne Valadon en 1927. © Radio France - Nathalie Col

Elle est la première femme à peindre des hommes nus, à la fin du XIXème siècle et la première femme à être reconnue par l'académie des beaux arts - Marie-Laure Conchon

"Femme libre et libérée, révolutionnaire et féministe avant l'heure", Suzanne Valadon a 18 ans lorsqu'elle met au monde Maurice Utrillo, un fils qui hérite de son talent. "Même si leurs styles sont totalement différents" analyse Marie-Laure Conchon en déambulant dans cette exposition à laquelle elle a consacré un an et demi de préparation. Bien qu'alcoolique et psychologiquement instable, le jeune homme se révèle très doué et ses toiles, comme celles de sa mère, se vendent dans le monde entier. "Les japonnais sont même prêts à faire grimper les enchères très haut pour s'offir un Utrillo" ajoute Marie-Laure Conchon.

Maurice Utrillo a beaucoup peint le quartier de Montmartre, comme ce tableau représentant l'abside de l'église Saint-Pierre. - Radio France
Maurice Utrillo a beaucoup peint le quartier de Montmartre, comme ce tableau représentant l'abside de l'église Saint-Pierre. © Radio France - Nathalie Col

Pour compléter le tableau, André Utter arrive dans la famille juste avant la première guerre mondiale. Copain de beuverie de Maurice, il a 22 ans de moins que Suzanne Valadon mais le coup de foudre est immédiat et réciproque. Elle divorce, quitte une vie bourgeoise et épouse Utter, formant ainsi un trio réputé infernal avec Maurice. 

Une œuvre d'André Utter représentant sa femme : Les trois Grâces, Suzanne Valadon de dos, de profil et de face. - Radio France
Une œuvre d'André Utter représentant sa femme : Les trois Grâces, Suzanne Valadon de dos, de profil et de face. © Radio France - Nathalie Col

Peintre lui aussi, Utter met ses pinceaux et sa carrière de côté pour consacrer son temps à faire connaitre Suzanne Valadon. Il l'influence aussi et marque un tournant plus coloré dans l'oeuvre de sa femme. Des œuvres et une histoire familiale à découvrir au musée Urêka à Bessines-sur-Gartempe. Elle est ouverte tous les jours de 10h à 18h jusqu'au 4 août. Entrée : 9 euros pour le plein tarif, 6 euros pour le tarif réduit.

Choix de la station

France Bleu