Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Venez !" : l'appel du directeur de la scène nationale d'Equinoxe à Châteaureaux au public

-
Par , France Bleu Berry

La scène nationale de Châteauroux a rouvert ses portes le 19 mai, après de longs mois de fermeture en raison des restrictions sanitaires. Mais tous les spectateurs n'ont pas encore fait leur retour. Son directeur lance donc un appel au public.

Le directeur de la scène nationale d'Equinoxe à Châteaureaux lance un appel pour faire venir le public en nombre.
Le directeur de la scène nationale d'Equinoxe à Châteaureaux lance un appel pour faire venir le public en nombre. © Maxppp - Frédérique Avril

Beaucoup de bruit pour rien. C'est le nom d'une pièce de Shakespeare. Et c'est aussi l'un des six spectacles proposés par la scène nationale de Châteauroux jusqu'au 23 juillet. De la danse, de la musique et donc du théâtre avec cette comédie. De l'humour qui fait du bien, et pourtant, Beaucoup de bruit pour rien, ce pourrait aussi être le titre d'un article sur la réouverture des lieux culturels. Depuis que les rideaux se sont à nouveau levés le 19 mai dernier, la scène Equinoxe ne fait pas salle comble.

Les prix sont très attractifs : 10 euros pour le tarif maximum, 6 euros pour les tarifs réduits et deux représentations du spectacle Caillasse samedi 26 à 19h et dimanche 27 à 11h sont même gratuites. "On a fait cette session de rattrapage pour varier les plaisirs. Le théâtre, c'est un endroit où l'on vit des émotions collectives et ça nous apporte beaucoup. Dans le vivre-ensemble dont on a besoin en ce moment, on est bon", souligne Jérôme Montchal, directeur de la scène nationale Equinoxe. "Nous avons la chance d'être subventionné. Nous essayons de proposer un vrai service public de la culture. Essayons d'abolir les barrières qui peuvent nous fermer aux spectacles vivants", ajoute-t-il.

350 spectateurs alors que 734 pourraient venir voir du Shakespeare

Ce mercredi soir à 20h pour "Beaucoup de bruit pour rien", plus de 350 spectateurs seront présents alors que la jauge actuelle permettrait d'en accueillir 734. Face à ce manque d'enthousiasme, le directeur de la scène nationale de Châteauroux cherche des explications : "Sans doute les gens préfèrent être ensemble à boire un verre. Mais comme maintenant il n'y a plus de couvre-feu, on peut aller au spectacle et ensuite aller boire un verre, donc autant le faire. J'ai envie de dire aux gens de venir. Nous avons des spectacles gratuits et c'est une joie de venir au théâtre", avance Jérôme Montchal.

J'ai envie de dire aux gens de venir. Nous avons des spectacles gratuits et c'est une joie de venir au théâtre. - Jérôme Montchal, directeur de la scène nationale de Châteauroux

Le directeur se montre compréhensif mais il aimerait voir le public occuper à nouveau les sièges d'Equinoxe : "On est resté enfermé longtemps donc les gens ne veulent pas rester encore enfermés pendant une heure. Les gens ont envie de se retrouver et de discuter ensemble. Mais c'est possible aussi d'avoir de belles discussions autour d'un spectacle, de savoir ce qu'on a aimé ou pas. Le spectacle est à 20 heures, on est sorti à 21 heures et dix minutes plus tard, on peut être en terrasse pour discuter avec ses amis." Et il faut en profiter avant la fermeture estivale, du 10 juillet au 23 août inclus pour le théâtre, et du 4 au 17 août inclus pour le cinéma.

Le directeur d'Equinoxe, Jérôme Montchal
Le directeur d'Equinoxe, Jérôme Montchal © Radio France - Sarah Tuchscherer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess