Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Vers une souscription populaire pour boucler le budget du marché de Noël de Strasbourg à New-York ?

-
Par , France Bleu Alsace

Le conseil municipal de Strasbourg doit voter ce lundi une subvention de près de 67.000 euros pour le marché de Noël de Strasbourg à New-York. Mais le budget n'est toujours pas bouclé, et les organisateurs pourraient lancer une souscription populaire.

Le marche de Noël sur le parvis de la cathédrale de Strasbourg
Le marche de Noël sur le parvis de la cathédrale de Strasbourg © Radio France - Lucile Guillotin

Strasbourg, France

La ville de Strasbourg soutient le projet de marché de Noël à New York lancé par l'office de tourisme. Une subvention de 66.660 euros doit être votée lundi 24 juin en conseil municipal. L'Eurométropole versera 133.340 euros. 

Vers une souscription populaire

Le budget de cette opération n'est pas encore bouclé. Ses promoteurs ont déjà rassemblé un peu plus d'un million d'euros. Il faut 1,4 million. La ville de Strasbourg envisage donc de lancer une souscription populaire pour engranger des fonds, "pour permettre à tous les Alsaciens de participer, de donner un coup de pouce," explique Paul Meyer, adjoint au maire en charge du tourisme. "On voit que c'est un projet qui touche au cœur les habitants de la région. On a déjà levé plus de 400.000 euros dans le privé." 

Le soutien de riches Américains refusé

Quid des riches Américains qui voulaient financer ce marché de Noël alsacien à New-York ? Leur offre a finalement été refusée, "on a préféré garder la main sur l'opération plutôt que d'accepter de l'argent qui nous aurait donné des contraintes", précise Paul Meyer.