Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDEO – Cherbourg : la démolition de l’ancienne école des Beaux-Arts commence

mardi 17 avril 2018 à 23:25 Par Anthony Raimbault, France Bleu Cotentin

La démolition de l’ancienne école des Beaux-Arts à Cherbourg a débuté ce lundi. Le chantier se poursuivra jusqu’au mois de juin. Un espace vert sera aménagé à la place, en attendant de définir un nouveau projet d’aménagement.

La démolition de l'ancienne école des Beaux-Arts à Cherbourg va durer deux mois
La démolition de l'ancienne école des Beaux-Arts à Cherbourg va durer deux mois © Radio France - Anthony Raimbault

Les murs de ce bâtiment du 19e siècle n’ont pas résisté aux premiers coups de pelleteuses. Après plusieurs mois de travaux de désamiantage (30 tonnes de déchets amiantés ont été enlevés), les démolisseurs sont entrés en action ce lundi. Ils auront mis à terre les 6.000 tonnes de l’édifice à la mi-juin. 

Des travaux de nuit 

La partie la plus visible, la façade ouest, le long de l’avenue de Paris sera détruite pendant trois nuits du 2 au 4 mai. Pendant cette période, une partie de l’avenue de Paris (uniquement dans le sens descendant, en direction du centre-ville) sera fermée à la circulation et une déviation mise en place. 

L’avenir du site encore à définir 

Après des dégradations et deux incendies en 2013 et 2016, la mairie de Cherbourg-en-Cotentin a voté la démolition de l’ancienne école des Beaux-Arts. Le site occupe une place idéale à l’entrée de la ville entre la gare et l’hôpital. Une réflexion est en cours pour définir un nouveau projet d’aménagement. En attendant, la ville va créer dès cet été un espace vert pour les promeneurs.