Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : 40e anniversaire de la disparition de Claude François

VIDÉOS - Claude François, 40 ans après : parole de fan

vendredi 9 mars 2018 à 4:24 Par Yannick Boréan, France Bleu

Le 11 mars 1978, toute une jeunesse pleure la disparition de Claude François. 40 ans après, France Bleu est allée rencontrer Anne, une fan de la première heure pour qui le souvenir de Cloclo reste toujours vivace.

Il y a 40 ans, Claude François disparaissait
Il y a 40 ans, Claude François disparaissait - Anne Rosset

Le rendez-vous est pris quelques jours avant l'anniversaire de la mort de Claude François. Anne dite "Nanou" et son mari nous accueillent dans leur appartement, en proche banlieue parisienne. De nombreux souvenirs nous attendent sur la table basse du salon : album photos, programmes de concert, livres, bibelots...

40 ans après la disparition de son idole, le souvenir de ses jeunes années est encore présent dans sa mémoire. Anne parle de lui au présent et l'appelle affectueusement Claude. France Bleu vous propose de découvrir un témoignage de fan, à la fois tendre et drôle, sur les années Claude François.

"Mon idole"

C'est la voix de Claude François qui l'a charmée, l'a troublée. C'était lui, comme une évidence, une sorte de coup de foudre. À partir de cet instant, plus aucun artiste ne comptait.

Je ne pourrai jamais l'oublier de ma vie... jamais, jamais, jamais.

La première fois

La découverte de Claude François s'est d'abord faite avec les disques que lui achetaient ses parents. 

Le premier concert

Anne a neuf ans et ses parents lui promettent d'aller voir Claude François si elle a de bonnes notes à l'école. La motivation est telle qu'Anne fait tous les efforts pour y arriver. Le soir tant attendu arrive. Le rendez-vous a lieu à l'Olympia, en décembre 1966, et la magie opère tout de suite. Anne retiendra de cette soirée les Claudettes et la chanson "Guantanamera".

La première rencontre

En janvier 1972, après l'école, Anne et l'une de ses copines vont aux bureaux de l'artiste, au 122 Boulevard Exelmans dans le 16e arrondissement à Paris. Nerveuse, elle l'attend. Il sort enfin et la remarque :  "Toi, tu es une nouvelle, je ne t'ai jamais vue."

Claude François la questionne, l'embrasse sur la joue et lui propose de venir quand elle le veut. Pris au mot, elle le suivra jusqu'en 1978.

Ma vie de fan

Tous les mercredis, elle va le voir en bas de ses bureaux parisiens. Jour de la semaine où il y a moins de monde, elle le suit et assiste notamment à l'enregistrement des émissions télé. 

L'été, elle parcourt la France avec Claude François pour assister à ses galas et rendre de menus services avant les spectacles. Spectatrices privilégiées, Anne et ses copines "crient comme des folles" et Claude François aime ça.

Être fan, 40 ans après

Le souvenir de Claude François est toujours vivace dans sa communauté de fans. Certains se réunissent dans son ancienne demeure à Dannemois (Essonne) et avec l'aide des nouveaux propriétaires, ils font vivre à nouveau son souvenir au moulin.

Grâce aux réseaux sociaux, Anne reste en contact avec ses amis et partage sur sa page Facebook, ses photos, ses souvenirs et les vidéos trouvées sur internet.

Les hommages

Le samedi 10 mars : 

  • Une messe est célébrée à Notre-Dame d'Auteuil, à 15h.
  • Un hommage au Chapiteau Borman Moreno (Paris 16e), en présence d'admirateurs et d'artistes qui lui ont été proches.

Le dimanche 11 mars, jour du 40e anniversaire de sa disparition : 

  • Une messe en l'église de Dannemois avec notamment deux chansons de Claude François.
  • Recueillement au cimetière où il est enterré.

Tout au long du mois de mars, le moulin de Dannemois accueille une série de spectacles de Franck D'Auria, l'un des sosies de Claude François.