Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Dans le quartier Ségur à Paris, la cantatrice du balcon descend chanter dans la rue

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Pendant deux mois, du haut de son balcon, Natasha, passionnée par le chant, a enchanté ses voisins. Depuis le déconfinement, ils continuent de l'écouter donner de la voix, chaque soir, mais sur le trottoir en bas des immeubles du quartier.

Chaque soir, à 19h ou 19h30, Natasha donne rendez-vous à ses voisins aux pieds des immeubles du quartier Ségur à Paris.
Chaque soir, à 19h ou 19h30, Natasha donne rendez-vous à ses voisins aux pieds des immeubles du quartier Ségur à Paris. © Radio France - Victoria Koussa

"On n'a pas envie d'arrêter de s'envoler tous les soirs". Parmi la trentaine de voisins assis sur un bord du trottoir, Villa de Saxe (VIIe arrondissement), dimanche soir, Reine est l'une des premières à être tombée sous le charme de Natasha, qu'elle ne connaissait pas avant ce jour de mars où elle l'a vue s'élancer sur son balcon. "Quand je l'écoutais chanter, je regardais le ciel et je me disais : "Bientôt ! Bientôt on va sortir, il faut patienter", explique celle qui, depuis, fait partie du groupe de soutien composé de gens du quartier. Sur l'application What'sApp, ils discutent tous les jours des représentations de la mère de famille qui n'est pas chanteuse professionnelle, mais qui rêvait, petite, de le devenir, avant de prendre un tout autre chemin.

"Elle continue à nous donner"

Sa grâce, sa culture générale, sa générosité. Les voisins ne tarissent pas d'éloges sur Natasha. "Maintenant qu'on a repris nos activités, venir tous les soirs, c'est vrai que ça fait beaucoup, mais je ne lâcherai pas, je pense que pour Natasha c'est quelque chose qui la fait tenir debout, on peut lui rendre ce qu'elle nous a donné, et puis... Elle continue à nous donner !" affirme Joëlle, qui a découvert la cantatrice en passant promener son chien pendant le confinement.

Certains écoutent les yeux fermés, d'autres ont des frissons. Des enfants sont aussi là, silencieux, les yeux rivés sur Natasha quand elle chante. "Auparavant, je n'étais jamais allé à l'opéra, donc là, j'ai découvert Carmen, La vie en rose, ça me fait plaisir", raconte Raphaël, 7 ans. "Ils me portent", explique Natasha, la chanteuse, touchée par la mobilisation de ses voisins. Ils ont lancé une cagnotte en ligne afin de lui louer une salle de concert, pour une dernière représentation, avant la fin d'"une bulle de bonheur" quotidienne.

ECOUTEZ - Le reportage de la rédaction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu