Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Découvrez les louveteaux du Parc aux loups de Chabrières

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu

Après trois semaines passées dans leurs tanières, les louveteaux du Parc aux loups de Chabrières font leurs premières sorties. Si vous avez envie de vous émerveiller, c'est le moment d'aller à leur rencontre !

Siestes et jeux au programme des louveteaux
Siestes et jeux au programme des louveteaux - © Alain Besnard

Guéret, France

Ils ne sont pas plus hauts que trois pommes, et ils ressemblent à des chiots un peu patauds. Les louveteaux du Parc aux loups de Chabrières ont quitté leurs tanières. Ils viennent de passer trois semaines au chaud, avec leurs mamans, à téter et à dormir. Et aujourd'hui, ils font leurs premières sorties au milieu des meutes. Au total, sept louveteaux ont vu le jour ce printemps, quatre loups du Mackenzie et trois loups d'Arctique.

Premiers pas un peu timides

Il faut avoir un peu de chance pour apercevoir les louveteaux ! Dans l'enclos du sommet, la louve Watie et les deux mâles, Zama et Hawk, se promènent sans crainte du regard des visiteurs. Les quatre bébés loups sont, eux, beaucoup plus discrets. "Je ne les ai pas encore vus", explique Adrien Bienvenu, soigneur animalier. Alain et Martine, un couple de la région parisienne en route pour Aurillac découvrent le parc pour la première fois et ils ont été gâtés. "On a de la chance, explique Martine, on a vu les louveteaux, les louveteaux d'Arctique, et les Mackenzie, enfin un louveteau des Mackenzie

"Les petits loups qui jouent, c'est comme des petits chiots, c'est mignon, c'est rigolo"

Les petits loups blancs d'Arctique sont nés quelques jours avant leurs cousins du Canada. Ils sont un peu moins craintifs et s'aventurent plus souvent au dehors, pour jouer entre eux ou pour mordiller les pattes des loups adultes.

Première naissance à l'enclos du sommet

C'est la première fois que la louve Watie met bas. En décembre 2017, elle a été rejointe par deux frères, Zama et Hawk, mais jusqu'à ce printemps, il n'y avait pas eu de naissance à l'enclos du sommet. Il y a quelques semaines, les soigneurs ont remarqué que Watie manquait à l'appel. La louve a donné naissance à quatre petits et elle les a gardés et allaités durant trois semaines, ne sortant de sa tanière que pour aller boire.

Les louveteaux du Mackenzie, des petits loups canadiens - Aucun(e)
Les louveteaux du Mackenzie, des petits loups canadiens - ©GrandGuéret

La meilleure heure pour les voir

Si vous voulez vous aussi apercevoir ces craquantes boules de poils, il faut aller au Parc aux loups de Chabrières, dès l'ouverture, dès 10 heures. "Il faut venir tôt explique Adrien Bienvenu, soigneur animalier, quand il ne fait pas encore trop chaud. Ou alors, après 15 heures, après la sieste des bébés loups".

Un des quatre louveteaux du Mackenzie nés ce printemps - Aucun(e)
Un des quatre louveteaux du Mackenzie nés ce printemps - © Alain besnard