Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Eurockéennes 2018 : 30 ans de festival

VIDÉO - Eurockéennes de Belfort, 30e édition : histoire d'un festival

dimanche 1 juillet 2018 à 17:07 - Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018 à 19:10 Par Blandine Costentin et Régine Jessel, France Bleu Alsace, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu Elsass et France Bleu

Nées en 1989 sur la presqu'île du Malsaucy, les Eurockéennes de Belfort célèbrent leur 30e édition en 2018. Promenade à travers les archives vidéos qui racontent les moments forts du festival.

Le groupe Skip the use en 2015 aux Eurockéennes de Belfort.
Le groupe Skip the use en 2015 aux Eurockéennes de Belfort. © AFP - SEBASTIEN BOZON

Les Eurockéennes de Belfort sont entrées dans l'histoire de la musique et des festivals en France et en Europe. Nées en 1989, les Eurocks ont vu passer les plus grandes stars et de jeunes artistes, qui sont à leur tour devenus des références. Alors que la 30e édition se tient du 5 au 8 juillet 2018, nous avons retenus six souvenirs en vidéo.

L'espace d'une édition, la première en 1989, les Eurockéennes s'appellent Festival du Ballon, puisqu'elles doivent se tenir au Ballon d'Alsace. Mais pour protéger le grand tétras qui vit sur les hauteurs, les écologistes obtiennent le déménagement in extremis sur la presqu'île du Malsaucy, que le festival ne quittera plus. Il y a 10 000 spectateurs, Catherine Lara en ouverture avec un orchestre symphonique et déjà, Noir Désir, Elvis Costello ou encore Jacques Higelin.

Dès 1990, le festival prend le nom des Eurockéennes. En trente éditions, les Eurocks ont accueilli plus de 2,4 millions de spectateurs. En 2006, la barre des 100.000 festivaliers sur trois jours est atteinte. En 2013, pour la 25e édition, ils sont 127.000 pendant quatre jours.  

Une programmation éclectique

Sur la scène des Eurockéennes, des monstres sacrés de la musique : Santana, James Brown, Bob Dylan, Lou Reed, The Cure, David Bowie, Depeche Mode, Robert Plant, Sting... En 1995, c'est la révélation du groupe britannique Oasis. The Pixies se reforment sur la scène des Eurocks en 2004. Amy Winhouse donne un de ses rares concerts en France sur la grande scène des Eurocks en 2007. Parmi les habitués, Noir Désir qui revient quatre fois ou encore Jean-Louis Aubert, seul ou avec les Insus. 

La scène électro est bien représentée avec Daft Punk, Chemical Brothers, Air, Kraftwerk, Massive Attack... Le hip hop avec, entre autres, Wu Tang Clan, Kanye Wets, Jay Z. Les francophones incontournables : M, Alain Bashung, Thiefaine, Higelin, IAM, Stromae, Louise Attaque… Le mot d’ordre du festival : faire découvrir, souvent avec une longueur d’avance, les stars de demain. 

Une météo aléatoire 

Pour un festival de plein air, la météo est un paramètre incontournable. Et début juillet, sur les rives du Malsaucy, on ne connaît pas la demi-mesure : il peut faire très chaud ou pleuvoir très fort, voire les deux. L'image du spectateur couvert de boue et drapé dans une parka ou un sac poubelle fait partie du folklore des Eurockéennes.

Le public sous la pluie assiste au concert de Stromae en 2014 aux Eurockéennes. - Radio France
Le public sous la pluie assiste au concert de Stromae en 2014 aux Eurockéennes. © Radio France - Blandine Costentin

En 1990, la première journée du festival a tout de même dû être annulée pour cause d’annonce de tempête. En 1996, sous les trombes d'eau, beaucoup jettent l’éponge le dimanche. En 2001, le site est évacué sous la pluie et des vents à 110 km/h le vendredi soir, mais reprend le lendemain sous le soleil. En 2015, c’est la chaleur qui manque d'avoir la peau des festivaliers : nous sommes en alerte canicule et les températures frisent les 40° à l’ombre. 

Les Eurockéennes, "festival militant"

En 2003, les intermittents du spectacle sont en grève dans toute la France pour défendre leur régime particulier d'indemnisation chômage. De nombreux festivals, de toute sorte, sont menacés, Avignon et les Francofolies seront même annulés. A Belfort, les intermittents des Eurockéennes se prononcent contre le boycott. "On n'a pas voulu priver 90.000 gamins d'un plaisir et se priver de les informer, surtout", explique l'un d'entre eux. Les Eurocks prennent l’étendard de "festival militant" et permettent aux manifestants de communiquer auprès du public, en montant sur scène par exemple.

A l'occasion du 30e anniversaire des Eurockéennes, France Bleu Belfort a recueilli les témoignages de festivaliers. Parce qu'ils ont vécu toutes les éditions, parce qu'ils y ont rencontré l'homme ou la femme de leur vie... les Eurocks font partie de leur histoire :

A LIRE : Souvenirs d'Eurocks: les riverains ont appris à partager leur jardin