Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Fabrice Gillotte : "un bon chocolat est une question d'équilibre"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les français sont accros au chocolat ! Le salon du chocolat démarre à Paris ce mercredi jusqu'au dimanche 03 novembre. En Côte-d'Or on a de bons chocolatiers et de gros mangeurs de chocolat : Fabrice Gillote, meilleur ouvrier de France à Norges-la-Ville nous explique ce qui fait un bon chocolat.

98 % des français aiment le chocolat ! (les chocolats de Fabrice Gillotte, chocolatier meilleur ouvrier de France à Darois en Côte-d'Or)
98 % des français aiment le chocolat ! (les chocolats de Fabrice Gillotte, chocolatier meilleur ouvrier de France à Darois en Côte-d'Or) © Radio France - Sophie Allemand

Darois, France

Le blanc, le lait, le praliné, le noir, le caramélisé : les Français croquent plus de six kilos de chocolat par an en moyenne ! Le salon du chocolat démarre à Paris jusqu'à dimanche. Chez nous en Côte-d'Or, on a de bons chocolatiers et de gros mangeurs de chocolat. Fabrice Gillotte, chocolatier meilleur ouvrier de France depuis 1991 à Norges-la-Ville (21) en connaît un rayon. 

Vidéo : un bon chocolat, c'est quoi ? 

  • Fabrice Gillotte a des boutiques à Dijon, Beaune, Besançon et Dubai. Il nous explique ce qu'est un bon chocolat. Tout est une question d'équilibre :

Sur les 22 chocolatiers Meilleur Ouvriers de France, deux se trouvent en Bourgogne-Franche-Comté : Fabrice Gillotte depuis 1991 et Olivier Vidal à Auxerre dans l'Yonne.

Pourquoi est-ce que l'on craque tant pour le chocolat ? 

Cela s'explique car le goût, "c'est avant tout une question de mémoire," selon Fabrice Gillotte. "La première notion que va rencontrer le nourrisson c'est celle du lait, explique notre chocolatier. Le lait on va le retrouver dans le chocolat au lait ou le chocolat blanc : on retrouve cette note de lacté. Cela nous emmène en vieillissant, vers le chocolat noir, un goût plus mature, plus prononcé."

Cela ne veut pas dire que seuls les chocolats noirs très forts sont bons ! Selon Fabrice Gillote il n'y a pas de règle : un chocolat au lait vaut autant qu'un chocolat noir, c'est complètement différent. D'ailleurs aujourd'hui, nos chocolats aux laits sont 20  % moins sucrés qu'il y a trente ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu