Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Il y a 70 ans : les images du premier journal télévisé en France

-
Par , France Bleu

Le 29 juin 1949 à 21h est diffusé le premier journal de l'histoire de la télévision française. Pas de présentateurs, deux reportages, dont un survol de Paris en ballon qui manque de finir en drame. Découvrez ou redécouvrez l'histoire du JT à la française qui fête ses 70 ans.

Pierre Sabbagh lance les sujets du journal télévisé en 1951 : le JT a déjà deux ans.
Pierre Sabbagh lance les sujets du journal télévisé en 1951 : le JT a déjà deux ans. © AFP - DANIEL FALLOT / INA

Pas de décor, pas de studio ni de présentateur pour le premier journal télévisé de l'histoire en France, il y a 70 ans. Le 29 juin 1949, le JT initié par Pierre Sabbagh, dure un quart d'heure et ne compte que deux reportages muets, commentés en direct par un journaliste en cabine : des vues de la kermesse aux étoiles, une fête foraine créée après la guerre pour célébrer la Libération, et un voyage en ballon au dessus de Paris, avec Pierre Sabbagh lui-même et le cameraman Michel Wakhevitch. 

Ce voyage en montgolfière qui inaugure le premier JT a failli tourner au drame. A une quarantaine de kilomètres de Paris, raconte Pierre Sabbagh avec beaucoup d'humour dans un document INA, il y a beaucoup de vent et la nacelle heurte un pommier dans un pré. Puis le ballon touche une ligne à haute tension et prend feu. "Ça fait un très beau chalumeau (...) on a arrêté les trains dans la région, on a coupé le courant partout... _Une véritable catastrophe nationale, le premier journal_..." explique le journaliste en 1972.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Malgré le chaos, le caméraman ne lâche la caméra et filme tout. Finalement, "on a vu arriver les gendarmes". "La télévision, c'était rien..." conclut Pierre Sabbagh qui est accusé dans la presse d'avoir lui-même "provoqué l'événement" avec sa pipe.

En 1949, moins d'1% des foyers français est doté d'une télé

Malgré ces débuts chaotiques, Pierre Sabbagh sent que le journal télévisé est promis à un grand avenir. Aux Etats-Unis, deux JT se font déjà concurrence. En France, il faut aller au cinéma pour voir des actualités qui ne sont pas toujours de première fraîcheur. "Elles datent souvent de plusieurs semaines, voire un mois", explique à l'AFP Agnès Chauveau, directrice déléguée à la diffusion et à l'innovation à l'Ina

Le journal télé français est une prouesse technique et artisanale. "Pierre Sabbagh disait qu'il y avait plus de techniciens pour fabriquer le JT que de téléspectateurs" ajoute Agnès Chauveau. A l'époque, moins de 1% des foyers français sont équipés de téléviseurs.

Le JT est lancé et gagne en popularité, tandis que les Français s'équipent : en 1954, le journal est diffusé à 20H et les présentateurs font leur apparition, s'invitant chaque soir à l'heure du repas. La "grand messe" est née. Malgré la concurrence du web et des chaînes d'information continue, elle rassemble encore près de 17 millions de téléspectateurs en moyenne chaque soir sur les grandes chaînes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess