Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - La ruée vers l'or au coup de sifflet du marché au gras de Gimont, dans le Gers

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

À l'approche de Noël, des centaines de personnes viennent faire leurs courses le dimanche au marché au gras de Gimont, dans le Gers.

Le marché au gras de Gimont, dans le Gers, rassemble environ 300 personnes chaque dimanche entre novembre et mars.
Le marché au gras de Gimont, dans le Gers, rassemble environ 300 personnes chaque dimanche entre novembre et mars. © Radio France - Suzanne Shojaei

Foie, chapon, canard, oie, pintade... Les essentiels de Noël sont étalés sous vos yeux, à la Halle au gras de Gimont. La commune du Gers accueille chaque dimanche, de novembre à mars, le célèbre marché au gras. Et comme chaque semaine, le traditionnel coup de sifflet sonne le début des hostilités. "Je viens pour la qualité des produits, explique Valérie, une Toulousaine. Mais aussi pour le folklore ! C'est amusant, ce coup de sifflet au démarrage, avec tout le monde qui se précipite."

"C'est pire que les soldes !" - Valérie, une Toulousaine

L'image est impressionnante. Dès 9 heures, les plus motivés font déjà la queue devant l'entrée. Le marché n'ouvre qu'à 10 heures, mais les premiers arrivés seront les premiers servis. À 10 heures pétantes, un coup de sifflet résonne dans la grande salle. C'est la ruée vers l'or. 

Installés préalablement, une cinquantaine de producteurs locaux attendent les acheteurs. En moyenne, 300 personnes visitent le marché chaque dimanche pendant la période d'ouverture.

Des achats en moins de deux minutes

Quelques secondes après l'ouverture des portes, les premiers clients sont déjà en pleine transaction. À 10h15, Catherine a _"tout vendu_. Et c'est parfait ! Il faudrait que ça se passe comme ça chaque semaine."

"Le marché au gras est un complément qui compte beaucoup dans notre trésorerie." - Bernard, un producteur

Choix de la station

À venir dansDanssecondess