Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Le film d'un jeune réalisateur bourguignon aux Césars

vendredi 22 février 2019 à 8:01 Par Delphine Martin et Thierry Boulant, France Bleu Auxerre et France Bleu Bourgogne

La 44e cérémonie des Césars a lieu le vendredi 22 février. « Les petites mains », premier film d’un jeune réalisateur bourguignon, Rémi Allier, est nommé dans la catégorie « courts métrages ».

La fameuse statuette des Césars
La fameuse statuette des Césars © Maxppp - ETIENNE LAURENT

Le petit monde du 7e art sera dans ses beaux souliers, vendredi soir, pour la 44e cérémonie des Césars. Avec, comme toujours, les acteurs et les actrices sur leur 31, les robes et les costumes de couturiers, et les petites statuettes invariablement « trop lourdes » pour les lauréats émus.

Le bourguignon Rémi Allier, lui, sera lui aussi dans ses petits souliers. Le jeune réalisateur mâconnais de 30 ans, espère que son court métrage « Les petits mains » sera récompensé. A quelques heures de la cérémonie, il est "content", mais aussi "un peu stressé, un peu angoissé, mais surtout excité. C’est un peu comme la veille de Noël, où le matin de Noël quand la neige vient de tomber", explique le jeune homme.

La nomination : une première reconnaissance de la profession

Pas superstitieux, le cinéaste avoue avoir déjà écrit quelques mots de remerciement sur un bout de papier "au cas où". Pour lui, cette nomination aux Césars est d’abord un bon moyen de se faire connaitre : "C’est une vitrine assez incroyable, parce que d’un seul coup, il y a un intérêt pour le film. Les gens prennent la peine de le regarder, de voir ce que je fais, de découvrir mon travail. C’est vraiment une reconnaissance de la profession. Les membres de l’académie sont des gens qui travaillent dans le cinéma et dont j’admire le travail souvent. Certains me contactent. Donc c’est assez fantastique, c’est vraiment génial ce qui nous arrive avec ce film", ajoute le Bourguignon.

Un film à hauteur d’enfant

"Les petits mains" est son premier film. En un an de travail, les 3 producteurs du film ont réussi à réunir 110 000 euros pour financer le projet. Il a été tourné dans le Lot et Garonne et dans les Landes et a aussi bénéficié d’un soutien financier de la région Bourgogne-Franche Comté à hauteur de 5 000 euros.

Ce court métrage de 14 minutes, raconte l'histoire d'un mouvement social dans une usine, à travers le regard d'un enfant d'un an et demi. Le petit garçon est pris en otage par un des ouvriers, il découvre la violence de la lutte. Un beau film à hauteur d’enfant. "J’ai commencé à dire que je voulais faire des films à l’âge de 7 ou 8 ans. Et je pense que je réfléchissais à l’époque aux histoires que je voulais raconter avec mes yeux d’enfants. En grandissant, je cherche à retrouver ce point du vue-là"

Et bientôt un long métrage en Bourgogne ?

Prochaine étape, pour le cinéaste bourguignon : réaliser un long métrage. "J’ai déjà commencé l’écriture, ça fait un an que je travaille. Je vais m’y remettre dès la semaine prochaine. Pour l’instant, ça s’appelle Nina". La Bourgogne en sera peut-être le décor : "tout dépendra des financements. Si la Bourgogne souhaitait soutenir le film et accueillir le tournage, ça serait un grand plaisir. J’ai très envie de tourner en Bourgogne, de filmer les paysages dans lesquels j’ai grandi, de filmer les villages, les accents de la Bourgogne, le vin, la culture de cet endroit qui est très important pour moi"

L'interview de Rémi Allier par Thierry Boulant