Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Le musée de la Romanité inauguré par la ministre de la Culture à Nimes

samedi 2 juin 2018 à 17:42 Par Fabien Fourel, France Bleu Gard Lozère

Inauguration en grande pompe pour le musée de la Romanité. Une centaine d'invités et au centre la ministre de la Culture Françoise Nyssen. Courte visite, discours et inauguration officielle étaient au programme.

La ministre de la Culture aux cotés de Jean-Paul Fournier et Carole Delga
La ministre de la Culture aux cotés de Jean-Paul Fournier et Carole Delga © Radio France - Fabien FOUREL

Nîmes, France

Le musée de la Romanité est officiellement ouvert ! L'inauguration était organisée ce samedi matin après 3 ans de travaux en plein cœur de Nîmes, juste en face des arènes.

Et pour cette inauguration, Françoise Nyssen la ministre de la culture avait fait le déplacement. Elle a foulé les pavés du musée encore tout brillants aux cotés de Jean Paul Fournier le maire de Nîmes, Yvan Lachaud président de l'agglomération, Denis Bouad président du département et Carole Delga la présidente de Région. 

Après une déambulation dans ces 2.500 mètres carrés dédiés à la romanité, à la découverte des nombreuses pièces des collections, chacun a prononcé un discours, se félicitant de cet édifice. 

Un projet colossal imaginé il y a six ans 

Imaginé et voté par le conseil municipal de Nîmes en juin 2012, le chantier du musée de la Romanité a commencé en 2013 par des démolitions : 23.000 tonnes de terre évacuées.

Il aura fallu trois ans de travaux rien que pour réaliser la façade de verre censée rappeler une mosaïque ou une toge.
Un édifice qui avait provoqué l’ire de quelques nîmois et des formations politiques d’extrême droite et d’extrême gauche qui dénonçaient un projet couteux et allant à l'encontre des édifices romains.
L'ensemble du projet a coûté 59,5 M€ dont 38 M€ pour le bâtiment qui a nécessité 3 ans de travaux.

L'édifice pensé par l'architecte et  muséographe Elisabeth de Portzamparc peut se visiter gratuitement de  15 h à 22 h ce samedi et dimanche, de 10 h à 19 h.

Revivez l'inauguration en vidéo et photos 

La ministre de la Culture aux cotés de la conservatrice du musée et d'Yvan Lachaud  - Radio France
La ministre de la Culture aux cotés de la conservatrice du musée et d'Yvan Lachaud © Radio France - Fabien FOUREL
La plaque du musée  - Radio France
La plaque du musée © Radio France - Fabien FOUREL