Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Les troupes de reconstitution historique manifestent à Avignon pour la reprise des festivités

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Près de 400 personnes, principalement des médiévistes, ont défilé en centre-ville d'Avignon ce samedi pour demander au gouvernement la reprise des animations et spectacles.

Près de 400 bénévoles et professionnels du monde de la reconstitution historique ont revêtu ce samedi leur costume pour manifester à Avignon.
Près de 400 bénévoles et professionnels du monde de la reconstitution historique ont revêtu ce samedi leur costume pour manifester à Avignon. © Radio France - Elsa Vande Wiele

Des médiévistes, des légionnaires romains, des Vikings et même des soldats de la Première guerre mondiale. En tout, près de 400 bénévoles et professionnels du monde de la reconstitution historique ont revêtu ce samedi leurs costumes pour manifester dans les rues de la Cité des Papes. "Tous les professionnels qui gravitent autour de ces fêtes sont en train de mourir parce qu'ils ne peuvent plus exercer leur passion depuis plus d'un an", témoigne l'un des organisateurs de ce rassemblement, Patrick Duval. "C'est la première fois qu'on manifeste, on est des gens calmes mais là trop c'est trop."

Partis vers 10h30 du cours Jean-Jaurès et tous munis d'un masque de protection, les manifestants ont défilé par petits groupes, espacés les uns des autres, pour montrer au gouvernement qu'il est possible de maintenir les fêtes populaires tout en respectant les gestes barrières. Après avoir traversé la rue de la République et la place de l'Horloge, le cortège s'est rendu sur la place du Palais des Papes au rythme des cornemuses et des tambours. 

Les organisateurs prévoient de lancer un appel à la désobéissance civile et "d'organiser leurs propres festivités" dans le cas où elles ne reprendraient pas au mois de juin.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Les organisateurs prévoient de lancer un appel à la désobéissance civile et "d'organiser leurs propres festivités" dans le cas où elles ne reprendraient pas au mois de juin.
Les organisateurs prévoient de lancer un appel à la désobéissance civile et "d'organiser leurs propres festivités" dans le cas où elles ne reprendraient pas au mois de juin. © Radio France - Elsa Vande Wiele
"Tous les professionnels qui gravitent autour de ces fêtes sont en train de mourir parce qu'ils ne peuvent plus exercer leur passion depuis un an et demi."
"Tous les professionnels qui gravitent autour de ces fêtes sont en train de mourir parce qu'ils ne peuvent plus exercer leur passion depuis un an et demi." © Radio France - Elsa Vande Wiele
Partis vers 10 heures et demi du cours Jean-Jaurès et tous munis d'un masque de protection, les manifestants ont défilé par groupes de six maximum.
Partis vers 10 heures et demi du cours Jean-Jaurès et tous munis d'un masque de protection, les manifestants ont défilé par groupes de six maximum. © Radio France - Elsa Vande Wiele
Choix de la station

À venir dansDanssecondess