Culture – Loisirs

VIDEO - 3.000 spectateurs la tête en l'air au meeting de Belvès

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord dimanche 14 août 2016 à 16:19

Toute la journée, les spectateurs ont pu admirer les avions exposés à l'aerodrome.
Toute la journée, les spectateurs ont pu admirer les avions exposés à l'aerodrome. © Radio France - Benjamin Fontaine

Pour sa 102e édition, le meeting aérien de Belvès a confirmé son succès. Plus de 3.000 spectateurs ont assisté au show aérien sous un soleil de plomb. Le public a aussi pu rencontrer pilotes et mécaniciens qui chouchoutent les avions exposés.

Soleil de plomb et ciel dégagé. Un temps idéal a accompagné la 102e édition du meeting aérien de Belvès qui se tenait ce dimanche 14 août sur l'aérodrome. Invités d'honneur du show aérien, les Rafales étaient très attendus du public, tout comme les pilotes de Cartouche Doré, venus de Cognac.

Promenade entre les avions.

Le meeting de Belvès c'est aussi la possibilité de découvrir de vieux avions exposés sur la terrain de l'aérodrome. Ils étaient une petite quarantaine ce dimanche. Cessna, ULM, Stearman, North Americain ont impressionné les petits comme les grands. "Ça fait rêver," sourit Caroline venue avec ses enfants et son appareil photo. "J'aimerais bien en piloter un plus tard, j'aime bien quand ils font la course, ça va vite," ajoute Antoine, huit ans.

"Je suis impressionnée par son silence au décollage et dans les airs" - Lise

L'un de ces vieux coucous, le Piper J-3 a fait sensation auprès du public. "Je suis impressionnée par son silence au décollage comme dans les airs," raconte Lise, nouvelle habitante de Belvès. "Ça parait simple à piloter mais ça ne doit pas l'être tant que ça." Robert, passionné par cet avion construit par les Américains en 1942 pour observer l'ennemi confirme. "La moindre erreur de paramétrage peut-être fatale."

Bon nombre de pilotes ont pourtant appris à bord de ces engins. "Quand les Américains sont partis ils n'avaient pas les moyens d'emmener les avions alors ils ont été distribué dans les clubs d'aviation. Quand on sait piloter un Piper on sait tout piloter!"  Pas de quoi emballer Christophe qui avoue :"les regarder de loin ça me plaît mais j'ai trop peur en avion pour essayer d'en prendre les commandes..."

Reportage sur le vol du Piper J3.

Partager sur :