Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Premier exercice-incendie d'ampleur à la cathédrale de Toulouse depuis le drame de Notre-Dame de Paris

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce jeudi 28 janvier, la préfecture, le diocèse, les pompiers et les polices nationale et municipale de Toulouse ont joué le jeu d'un exercice grandeur-nature : l'incendie de la cathédrale Saint-Etienne. Il s'agissait du premier test de sécurité majeur depuis l'incendie de Notre-Dame en avril 2019.

La grande échelle ne permettrait pas d'atteindre le clocher.
La grande échelle ne permettrait pas d'atteindre le clocher. © Radio France - Bénédicte Dupont

Le terrible incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 a renforcé l'attention des autorités sur l'ensemble des cathédrales de France. L'Occitanie est la région qui en compte le plus. Elles sont 14, une dans chaque département sachant que l'Aude en a deux.

Une hiérarchie des œuvres à sauver

L'exercice ce jeudi consistait en mesurer les temps de réactions des acteurs sur un incendie dans le clocher de la cathédrale. Trois objectifs : l'évacuation des personnes, sauver la cathédrale et protéger les biens patrimoniaux. Ce dernier point est "le bouclier bleu", l'évacuation des biens inestimables vers un point de repli pour éviter leur destruction.

Le plan de sauvegarde des œuvres établit une hiérarchie des œuvres majeures à sauver en priorité. Le péril principal étant finalement l'eau déversée pour éteindre l'incendie. En Occitanie, ce travail de prévention précédait l'incendie de Notre-Dame  - Catherine Gaich, conservatrice des Monuments Historiques en Occitanie (Drac)

La cathédrale Saint-Etienne abrite des œuvres majeures de grande qualité : des tapisseries exposées l'an dernier au musée des Augustins, mais aussi des retables monumentaux et des stalles, ces sièges en bois sculptés du début du XVIIème siècle. Ce sont ces œuvres-là qui seront prioritairement sauvées en cas de sinistre, dans la mesure du possible.

Laisser brûler ce qui ne peut être sauvé

Les pompiers de Haute-Garonne ont quant à eux l'habitude des exercices-incendies dans ces grands édifices. Mais le drame de Notre-Dame a changé la donne, il faut "faire la part du feu" et éviter la surcharge en eau.

La technique est d'aller au plus près du feu, laisser brûler ce qui n'est pas sauvable et sauver le reste avec un minimum d'(eau pour éviter les effondrements. - Lt Col Christophe Ghiani, chef du groupement Potentiel opérationnel au Sdis31

L'autre nouveauté pour les secours, c'est le plan d'évacuation des œuvres expliqué précédemment. En cas d'incendie de la cathédrale St Etienne, il faudrait 100 à 200 hommes. Le SDIS 31 a aussi formé des pompiers, en capacité de supporter l'exploration de longue-durée et pouvant assurer le travail des intervenants en milieu complexe. Le clocher à 55 mètres ne serait pas atteignable par les moyens habituels des sapeurs-pompiers. L'édifice toulousain n'a pas connu d'incendie majeur depuis1609.

Les cathédrales d'Occitanie inspectées sont saines 

L'Occitanie est la région la plus riche en nombre de cathédrales. Leur conservation et leur sécurité sont assurées par la Drac, la direction régionale des affaires culturelles. L'incendie de Notre-Dame a provoqué un "plan Cathédrale" décidé par le ministère en 2019 et mis en place en 2020, avec au niveau régional un audit des cathédrales en Occitanie. Cet audit a pour l'instant été réalisé dans les édifices de Toulouse, Mende, Tarbes et Auch. "Ces premières évaluations sont positives, on n'a pas de problème majeur dans ces quatre cathédrales là", assure Michel Vaginay le directeur adjoint de la Drac Occitanie.

Par ailleurs, dans le cadre du plan de relance, une enveloppe d'environ 2,5 millions d'euros supplémentaires a été allouée pour la conservation des cathédrales d'Auch, Albi, Montpellier et Mende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess