Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDÉO - Sur le chantier de reconstruction de la basilique Saint-Donatien à Nantes

-
Par , , France Bleu Loire Océan

Après les travaux d'urgence, le chantier de reconstruction de la basilique Saint-Donatien, à Nantes, a débuté au mois de septembre, un peu plus de trois ans après l'incendie qui a ravagé la partie supérieure de l'édifice. France Bleu Loire Océan vous y emmène.

À l'abri sous une structure métallique, la basilique Saint-Donatien est en train d'être reconstruite
À l'abri sous une structure métallique, la basilique Saint-Donatien est en train d'être reconstruite © Radio France - Grégory Jullian

Nantes, France

La reconstruction de la basilique Saint-Donatien avance, à Nantes. Elle a débuté en septembre après les travaux d'urgence pour mettre à l'abris et pour nettoyer toute la partie supérieure de la basilique, qui a brûlé il y a maintenant trois ans et demi. Actuellement, ce sont entre 40 et 60 ouvriers qui travaillent sur ce chantier titanesque : des charpentiers, des tailleurs de pierre, des menuisiers... France Bleu Loire Océan est monté à leur rencontre pour qu'ils nous expliquent ce qu'ils sont en train de faire.

Mieux vaut ne pas avoir le vertige

À 44 mètres de haut, au niveau du beffroi, travaillent deux tailleurs de pierre. Ils façonnent et installent une balustrade. C'est l'endroit le plus haut du chantier. "Mieux vaut ne pas avoir le vertige pour faire ce métier !"

Ça ressemble à de la chirurgie esthétique

À l'intérieur de la basilique, 200 tonnes d’échafaudages ont été érigés. "Ce sont des tours d'étaiement qui ont été érigées, ce qui permet d'intervenir au niveau des voûtes". Au milieu de cet enchevêtrement, une restauratrice d'intérieur est en train de rénover la chapelle de la Vierge : "ça ressemble un petit peu à de la chirurgie esthétique. On utilise des seringues, des pinceaux, des éponges... Et on fait en sorte de redonner de l'éclat aux œuvres"

La voûte reconstruite en tuffeau, la pierre emblématique de Nantes

Mais le plus impressionnant, c'est la clarté des voûtes reconstruites en pierre de tuffeau. Pas moins de 15.000 pierres ont été nécessaires. "C'est la pierre utilisée à Nantes pour les façades. Donc on a la luminosité du tuffeau qui est typique de Nantes et qui est devenue emblématique de la ville".

Cette deuxième phase des travaux va coûter neuf millions d'euros. La prochaine étape, c'est livraison de la charpente. La fin du chantier est prévue en 2021.