Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Survoler Marseille en 4D, on a testé pour vous

-
Par , France Bleu Provence

Nous avons testé la dernière nouveauté du simulateur de chute libre à Bouc Bel Air dans une soufflerie. Avec un masque de réalité virtuelle, on a l'impression de sauter en chute libre au-dessus de Marseille. Attention, le prix est vertigineux : 129,90 euros.

Le souffle de quatre réacteurs d'avion vous soulève du sol
Le souffle de quatre réacteurs d'avion vous soulève du sol - Ifly

C'est la dernière nouveauté du simulateur de chute libre ouvert depuis deux ans entre Aix-en-Provence et Marseille. Dans une soufflerie de plus de 15 mètres de haut, on vole avec un masque de réalité virtuelle en 4D, inventé par Facebook. Le résultat est bluffant : un saut au-dessus de la ville de Marseille à plus de 4.000 mètres d'altitude. Tenu par un moniteur, vous sentez l'air vous fouetter le visage dans un paysage à couper le souffle, à 360 degrés.

Pour obtenir ce réalisme, des images ont été tournées au-dessus de Marseille. "On a eu la chance d'avoir l'autorisation de voler au dessus de la ville, raconte Éric Digonnet, un des dirigeants d'Ifly Aix-Marseille. Nous avons filmé au dessus du Vieux-Port, au dessus du Vélodrome. Avec ces images, nous sommes en immersion totale avec les trois dimensions de la vision et la dimension sensorielle avec le souffle du vent."

Un check à 4.000 mètres d'altitude

Lors de cette expérience, vous êtes accompagnés virtuellement par des champions du monde de Freefly : Karine Joly et Grégory Crozier. Ils réalisent devant vous des acrobaties et des figures. Ils viennent même vous faire un check que vous ressentez physiquement car au même moment, le moniteur vous tape dans la main. 

Cette chute créé avec un souffle à plus de 150 km/h grâce à quatre réacteurs d'avion procure des sensations assez réalistes. "C'est comme  à 4.000 mètres d'altitude quand on saute, confie Karine Joly. Vous n'avez pas la montée en avion et la chute sous voile mais ce sont des sensations réelles. Nous-mêmes utilisons ce simulateur pour nos entraînements."

Une vidéo et des photos

Avant de sauter au-dessus de Marseille, vous réalisez d'abord un premier saut avant d'être équipé d'un masque de réalité virtuelle. Ça ne dure que quelques minutes mais on repart avec des photos et une vidéo de son exploit. Attention, le prix est également vertigineux : 129,90 euros.

Et comme on ne pouvait vous en parler sans tester, le journaliste de France Bleu Provence David Aussillou a donné de sa personne : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess